Ténébra en extérieur avec 7 autres chevaux

Quand j’arrive au pré, c’est sous la pluie, légère néanmoins. Je fais la remarque à Angélique, arrivée en même temps que moi, que, peut-être, je ne vais pas faire la sortie et irais travailler en carrière dès l’éclaircie ; je décide, donc, de ne pas sortir immédiatement les affaires. Je vais boire mon café chez Judith et Thierry, j’ai une petite demi-heure avant de devoir nous préparer. Quand je retourne au pré, le ciel est gris mais la pluie a cessé.
Elle sera accompagnée de Mélody, Flor, Brona, Judy, Elixir, Panek et Toto.
Cela faisait bien longtemps, que ça n’était pas arrivé ! Et bien, j’ai retrouvé ma Ténébra en mode « Equi’Tey », comme je disais à l’époque !

Elle a commencé à pied, comme d’habitude je marche avant de monter, j’étais la seule… Mode colère « on » : Ça, ça me pose toujours problème… en « club » -et là encore ce n’est même pas un club- on n’apprend pas au cavalier le respect du cheval ! On n’apprend pas au cavalier que la selle doit se mettre en place avant de monter dessus, qu’il est préférable de sangler en plusieurs fois, (donc de faire marcher sans cavalier), qu’on doit également descendre avant la fin, afin de pouvoir désangler quelques trous plutôt que de tout défaire d’un coup… et puis, après une longue balade un peu de compassion ! on laisse son compagnon récupérer et on fait l’effort de marcher à ses côtés…mais bon…il y a encore du chemin pour faire évoluer les gens. Et l’excuse du montoir, hum ! A l’extérieur, je suis toujours montée avec montoir, sinon je marche ! Mode colère « off ».

Une fois en selle, je mets Ténébra devant, sinon je sais que je vais devoir me battre. Je demande quand même à Thierry s’il veut y aller. Elle marche trop vite, je la retiens plusieurs fois. Thierry est déjà « loin » derrière, mais au moins ça permet de ralentir les autres…enfin presque… ou pas…

Seulement ma miss, à force de la retenir, au premier trot elle tente d’aller au galop, puis comme je la tiens encore, elle me baisse la tête, arrondit son dos et là… je me demande si elle va me virer ! Quelques petits rebonds et elle lève enfin la tête. La deuxième fois, je ne lui laisserais pas le temps de baisser la tête !

Petit tour de 12km, une moyenne en déplacement de 6.2 km (entre devoir ralentir et à pied on la baisse un peu ^^).

Un moment Thierry, Béatrice et moi repassons tout derrière. Une belle côte nous attend, on va la prendre au galop. Nous attendons tous les trois que les autres prennent un peu d’avance. J’oblige Ténébra a attendre d’avantage et de partir au trot… Punaise !! Quand je l’ai lâchée, elle s’est mise « ventre à terre » !! mais vraiment !! et elle a accéléré comme une malade ! (pointe à 16km/h en pleine côte !!). Je n’étais pas rassurée à 100%, entre le sol, (peur pour ses pieds), et les branches !! Une ou deux ont cogné bien fort sur le casque, même en étant à plat ventre sur la selle !

Dipti est restée sage, avec juste Horace et Canada. Au retour, elle s’est précipité sur Panek, même pas sur sa mère … Après, c’est elle qui éloignait les autres de sa mère.

Vidéo : https://youtube.com/shorts/cpVyahepK4Q?feature=share

Horace avec Panek et les juments , c’est une chose improbable ! 😀

Demain matin, direction aéroport pour récupérer Antoine, qui vient de passer 4 mois en Malaisie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami