Le parapluie

J’arrive en effet avec le parapluie ouvert. Petite balade autour des trois prés, avec différentes réactions. Je ne fais pas une désensibilisation, mais plutôt une présentation 😀

Flor et Canada seront les deux qui s’en sont approché ouvert, Elixir et Korrigan fermé.

Pré Ténébra, Dipti…

Pré Mélody, Brona…

Pré Korrigan, Lilly

Vidéos : https://youtube.com/playlist?list=PLCsshbBiGti9xRferiw4opnBQnFBVDZQg et https://youtu.be/wwIuEQXwKkw

Et princesse, comme très souvent dans la journée

Vidéo : https://youtu.be/uGeVWBakC00

Ténébra en extérieur avec 7 autres chevaux

Quand j’arrive au pré, c’est sous la pluie, légère néanmoins. Je fais la remarque à Angélique, arrivée en même temps que moi, que, peut-être, je ne vais pas faire la sortie et irais travailler en carrière dès l’éclaircie ; je décide, donc, de ne pas sortir immédiatement les affaires. Je vais boire mon café chez Judith et Thierry, j’ai une petite demi-heure avant de devoir nous préparer. Quand je retourne au pré, le ciel est gris mais la pluie a cessé.
Elle sera accompagnée de Mélody, Flor, Brona, Judy, Elixir, Panek et Toto.
Cela faisait bien longtemps, que ça n’était pas arrivé ! Et bien, j’ai retrouvé ma Ténébra en mode « Equi’Tey », comme je disais à l’époque !

Elle a commencé à pied, comme d’habitude je marche avant de monter, j’étais la seule… Mode colère « on » : Ça, ça me pose toujours problème… en « club » -et là encore ce n’est même pas un club- on n’apprend pas au cavalier le respect du cheval ! On n’apprend pas au cavalier que la selle doit se mettre en place avant de monter dessus, qu’il est préférable de sangler en plusieurs fois, (donc de faire marcher sans cavalier), qu’on doit également descendre avant la fin, afin de pouvoir désangler quelques trous plutôt que de tout défaire d’un coup… et puis, après une longue balade un peu de compassion ! on laisse son compagnon récupérer et on fait l’effort de marcher à ses côtés…mais bon…il y a encore du chemin pour faire évoluer les gens. Et l’excuse du montoir, hum ! A l’extérieur, je suis toujours montée avec montoir, sinon je marche ! Mode colère « off ».

Une fois en selle, je mets Ténébra devant, sinon je sais que je vais devoir me battre. Je demande quand même à Thierry s’il veut y aller. Elle marche trop vite, je la retiens plusieurs fois. Thierry est déjà « loin » derrière, mais au moins ça permet de ralentir les autres…enfin presque… ou pas…

Seulement ma miss, à force de la retenir, au premier trot elle tente d’aller au galop, puis comme je la tiens encore, elle me baisse la tête, arrondit son dos et là… je me demande si elle va me virer ! Quelques petits rebonds et elle lève enfin la tête. La deuxième fois, je ne lui laisserais pas le temps de baisser la tête !

Petit tour de 12km, une moyenne en déplacement de 6.2 km (entre devoir ralentir et à pied on la baisse un peu ^^).

Un moment Thierry, Béatrice et moi repassons tout derrière. Une belle côte nous attend, on va la prendre au galop. Nous attendons tous les trois que les autres prennent un peu d’avance. J’oblige Ténébra a attendre d’avantage et de partir au trot… Punaise !! Quand je l’ai lâchée, elle s’est mise « ventre à terre » !! mais vraiment !! et elle a accéléré comme une malade ! (pointe à 16km/h en pleine côte !!). Je n’étais pas rassurée à 100%, entre le sol, (peur pour ses pieds), et les branches !! Une ou deux ont cogné bien fort sur le casque, même en étant à plat ventre sur la selle !

Dipti est restée sage, avec juste Horace et Canada. Au retour, elle s’est précipité sur Panek, même pas sur sa mère … Après, c’est elle qui éloignait les autres de sa mère.

Vidéo : https://youtube.com/shorts/cpVyahepK4Q?feature=share

Horace avec Panek et les juments , c’est une chose improbable ! 😀

Demain matin, direction aéroport pour récupérer Antoine, qui vient de passer 4 mois en Malaisie !

Parage et…far-niente

Ce matin, je commence par faire les épinards frais ! Impressionnants de voir que dans mes 3 kilos, on a l’impression d’avoir deux espèces !

Ils sont précuits, plus qu’à les « cuisiner ».

Je pars pour le pré vers 10h45. Je pars chercher les licols… Canada est allongé de tout son long dans l’abri ! Panek toujours à côté de Dipti, et même Flor peut entrer ! Vers 14h20 c’est, presque, tout le monde dans l’abri ! Vraiment Ténébra « s’adoucie » ! Même Judy, cette fois, peut mettre la tête à l’ombre !

11h30 Nina arrive pour parer. Ténébra en premier : la fourmilière de son pied droit est finie, mais il y a encore des trous. Dipti, c’est bon ! Pourtant, c’est elle qui était la pire ! Son abcès est bien descendu et à bien cassé, plus qu’à attendre que ça repousse ; Nina a fait en sorte de réduire au maximum le risque qu’elle « s’accroche ».
Les postérieurs des 2 impeccables et les fourchettes, enfin, repoussent.

Elixir et Canada vont dans la rivière et s’éclaboussent bien ! Sur la photo (tirée du film et j’étais loin ☹ ), Canada est déjà ressorti et est en train de se rouler ^^
Vidéo : https://youtube.com/shorts/V3oEKLkyQNI?feature=share

Il fait déjà très chaud mais je suis assez motivée pour monter. J’avais emmené mon pique-nique, Chloé, qui mangeait chez sa maman, passe devant nous et me dit que ça peut être pour 13h20 (au lieu de 13h00). Si j’ai le temps entre deux, je viendrais boire le café ^^ !

Nina essaie des coques pour Dipti, une pourrait aller mais ce n’est pas trop le top… Comme, pour le moment , ce n’est pas primordial, les sorties se sont bien passées et pour la Baie de Somme ce ne sera pas trop caillouteux, on va attendre ! 😀

Une fois Nina partie, je sors les affaires (selles / bombe / licol), me change et commence à manger. Chloé arrive, je lui propose de longer Ténébra pendant que je termine…


Nous discutons, elle part vérifier la carrière et…on laisse tomber pour les deux ! Au soleil, la chaleur est intenable (surtout dans le sable) et la carrière est vraiment profonde…

Encore une chose que j’adore chez Chloé, c’est de savoir dire « non, ce n’est pas cool pour les juments de faire cours dans ces conditions » ! Elle pense avant tout au bien être des chevaux, qu’elle a au travail !
Nous avons discuté, elle a fait les soins à ses juments et Judith nous a rejoint. Bon le café m’a manqué !
16h00 je nourris et pars pour rendre l’appareil cardio. Le 24 j’aurais le compte-rendu.

Dentiste, Dipti en carrière et shiatsu pour les deux

Quelques photos d’abord, pour commencer un joli mois de mai ^^

Allez, avril est terminé, avec toutes ses merdes… La dernière étant un aller aux urgences et entorse du genou… (trois jours sous anti inflammatoire et aucun changement). Suivi d’une échographie qui montre la catastrophe… 

Le chirurgien va m’entendre…ça fait juste 8 mois que j’en parle… mais non, tout va bien, les douleurs étaient normales…
Enfin, me revoilà à ne pas monter encore deux semaines. Chloé les travaille mais, de 3 fois par semaine on passe à une…

Mardi ce sera dentiste, pour les juments. Hugo les découvre. Ténébra a une supère dentition  et, peut n’être revue que dans deux ans. Dipti, a été très cool les 10 premières minutes. Il y a toujours son problème de petite ouverture de bouche, donc peu de place pour travailler et…sa patience ! Il y avait un peu plus de travail qu’avec Ténébra, elle sera donc vue tous les ans afin d’aller plus vite. Je crois que là, franchement, ma connexion avec elle, a pris tout son sens ! Par deux fois, j’ai bien cru qu’elle allait m’arracher la longe et se barrer… mais ma position, et mon ton de voix, ont suffi, pour la stopper dans ce mouvement de recul, pour accepter de réavancer et de se laisser faire. Tellement bien, que lorsqu’Hugo a enlevé l’appareil, elle est restée à mes côtés sans bouger 😊. Du coup, je n’ai pas pris de photos de Dipti !
Korrigan était très intriguée.
Elle s’approchait, sentait, a même fait le flehmen avant de partir.

Aujourd’hui, j’avais pris ma journée, rendez-vous dans l’après-midi avec Séléna pour le shiatsu.

Je suis arrivée bien avant, en ne sachant pas si j’allais longer ou monter Dipti. Au dernier moment, je me décide ce sera en selle, avec les mêmes exercices faits avec Chloé. La différence, c’est que je ne vais pas chercher tout à fait la même chose. Je vais en demander moins. Je ne vais pas rechercher, à tout prix la descente d’encolure, enfin surtout au trot, car au pas, elle ne la donne pas si mal. Nous refaisons donc les cercles, les pas / arrêts, trot / pas… Et en ne demandant, que de NE pas relever la tête, nous avons fait de beaux arrêts avec tête basse et quelques départs au trot sans relever la tête! Je suis très contente de la séance !

J’ai également pris Ténébra en longe « énergique ». Hier, au pré, au trot, elle boitait légèrement, toujours de l’antérieur gauche. Séance courte, mais bien en mouvements, trot galop arrêts… et … pas de boiterie ! Crise d’arthrose ?

Ensuite, c’est donc une séance de shiatsu, enfin broutage en attendant. Pour Ténébra, la fragilité des reins revient de nouveau, rien de grave mais ça revient. Il y  aurait une explication pour ses « trébuchages », je demanderais donc bien une radio lors des vaccins..
Pour Dipti, c’est de nouveau un foie vide… mais cette fois, il y a encore la fourmilière. Séléna rebouste et si ça recommence, ce sera sans doute un drainage. Elle est plus « déséquilibrée » que sa mère. Normalement, elles ont leurs 4 séances dans l’année, mais là il y a eu des loupages, et des changements, notamment l’endroit de vie. On voit déjà une strie qui montre bien le changement d’alimentation, sur leurs pieds. Maintenant qu’on a eu une séance sur ce nouveau pré, on pourra voir s’il y a du changement ; et j’espère, dans le bon sens.

Vidéos : https://youtu.be/ar5ETtk0KUw

Close Bitnami banner
Bitnami