Reprise de la prothèse du genou gauche Richebourg . Semaine 5

Mardi 02 avril. Une matinée qui commence par pas mal de claquages et « non stabilisation »… mais sans chute ! 😋
Hier, c’était mon doigt qui était très douloureux. Ce matin, exercices à l’écran et massage, de celui-ci, par Clémence, pendant que sa stagiaire s’occupait de mon genou 😂
Il suffit de faire des squats pour que des douleurs à droite arrivent, la moindre sollicitation, en plus de la marche, lui déplaît 🙄… J’ai demandé d’ajouter ce genou, sur l’ordonnance pour la radio de demain.
La « bonne » nouvelle, c’est que, je pense, ils ont pu parlé de ma sortie en réunion STAF ce midi. En effet, Clémence m’a demandé, à part la douche, qu’est-ce qui pourrait m’empêcher de rentrer ? Comme de mon côté, la semaine dernière, j’avais demandé à Laura ce qu’il fallait que je « réussisse » pour partir, cela a du être répété 😋
Il est probable que jeudi, le médecin fasse sa visite avec, peut-être bien, une date !

Mercredi 03 avril. C’était donc le rendez-vous avec le chirurgien, pour un contrôle. Il trouvait que je marchais bien, jusqu’à ce qu’il comprenne que mon genou reste légèrement plié ; il trouve que ma flexion est pas mal (ça c’est vrai, je plie à autant de degré que juste avant l’opération ! Et 110° sur le kinetec, ce matin) ; il trouve la radio très belle, jusqu’à la manipulation du genou et mes explications….
« Vous m’aviez dit que vous ne faisiez rien de normal, mais là… Vous n’êtes pas tombé ? C’est improbable ! ça ne m’est jamais arrivé !! Mais en effet, ces claquages et cette hyperlaxité, ce n’est pas normal ! »
Il reprend la radio, a un doute, appelle un collègue et confirme… Il est probable que le polyéthylène se soit déclipsé (il avait besoin de la confirmation si sur cette prothèse, si c’était clipsé ou vissé). Cela s’est, sans doute, produit lors de mes premiers pas, où mon genou claquait et partait dans tous les sens, très fort.
Je repasse donc sur la table d’opération, vendredi matin, en ambulatoire cette fois. Je suis mieux à Richebourg que Trappes !
Pour compléter, le genou droit s’est fortement dégradé…
Quand je suis rentrée, l’infirmier me dit qu’il venait me voir pour les tests cutanés pour la piscine…
Encore une affaire à suivre… et toujours pas de nouvelle pour mon doigt…

Vendredi 05 avril. Journée à Trappes
Le taxi n’était pas en retard ! 7h20, il tapait à ma porte pour 7h30.. J’allais me laver les dents 😋
La circulation était fluide, j’arrive donc vers 8h00 pour 9h00 attendue. Je passe au secrétariat, puis l’infirmière m’emmène dans ma chambre. Vu le temps que j’y ai passé, j’ai bien fait de la prendre, quand, lors de la préadmission, la secrétaire me l’avait conseillée.
Le brancardier ne vient me chercher que vers 12H et des poussières… Il y aura encore de l’attente, avant d’entrer dans le bloc.
Une dame arrive à mes côtés.. J’ai du prévenir qu’elle était en train de tirer sur sa perf ! Elle n’avait pas toute sa tête ! Elle réclamait son mari, elle ne savait pas où elle était, ni qu’elle s’était cassé, ni comment, la hanche… En salle de réveil, elle avait décidé de mordre, le tuyau de la perf…😮
Le premier anesthésiste me pose la perf sur la main gauche. Très rapidement ça me pique. L’anesthésiste du bloc vient me mettre l’antibiotique (le chirurgien a pris ses précautions 😋), je lui dis que ça pique, elle me positionne la main autrement, ça va mieux mais pas pour longtemps. Elle arrête l’antibiotique et me dit qu’elle me le remettra une fois endormie, en lui diluant d’avantage, et, au besoin, elle changera aussi la perf. Ce qui s’est passé, puisqu’au réveil, elle était sur la main droite 😂.
D’ailleurs, pour la toute première fois (et ce n’est pas comme si j’avais pas expérimenté 🤨), je n’ai aucun souvenir de mon entrée et de la première heure écoulée ! J’ai demandé à l’infirmière si elle m’avait bien dit que j’étais en salle de réveil, que tout s’était bien passé, d’ouvrir les yeux (et si je les avais ouvert), elle me répond oui à tout, et me donne mon heure d’arrivée. A 15h00 je me suis réveillée par la douleur, en pleurs, et personne autour de moi… Quand elle vient me voir, elle me propose la morphine, seul médicament restant dans les plus efficaces.. Vu mon intolérance, ils ont testé d’autres choses. Bon, comme d’habitude, même à faible dose, les nausées arrivent, un peu moins forte néanmoins.
Il faut de nouveau changer la perf, la deuxième veine a également éclatée. Elle me la met au niveau du coude (mais pas sur la grosse veine, qui sert aux prises de sang^^).
Vers 17h00 les douleurs ont enfin diminuées, le brancardier arrive. Il me propose de remonter la tête du lit. J’ai eu la très mauvaise idée d’accepter ! J’ai eu super mal ! On la rabaisse et… Je resterais une heure de plus sous antalgique… En plus, elle me dit que je vais être hospitalisée 😱! NON ! parce que ça veut dire tout le weekend à Trappes ! C’est hors de question 😤 ! Elle me dit que pour gérer la douleur, ce serait mieux. J’ai répondu, « on voit dans une heure, mais je suis sure que ça ira ! » une heure : le temps de passage dans la perf, plus une surveillance après la prise). Et bien autant dire, qu’une heure après ça allait mieux ! Une fois dans la chambre, je m’assois sur le bord du lit et là.. je me retrouve avec le même problème qu’après l’opération de février, à savoir, ne pas pouvoir lever la jambe (pour la mettre sur le lit) sans une horrible douleur… Je ne sais pas s’il a touché au quadriceps… Je dois, ça c’est moins bien, franchement m’appuyer sur le déambulateur. Va falloir retravailler le report de poids.
Il a blindé en pansement ! J’ai un pansement « normal », plus des compresses, plus et une bande et un « tube » en jersey … Normalement, les soins, ce n’est que dans deux jours, donc je ne sais même pas la longueur de la cicatrice, ni même si c’est fils ou agrafes… 🤔
Arrivée à Richebourg, le portail était fermé (20h30), mais réponse immédiate à l’interphone. Une aide soignante avait mis mon plateau repas de côté mais, une autre, l’a débarrassé… Je me retrouve avec un peu de cèleri, yaourt et compote à la fraise (que je n’ai donc pas mangé), et un dessert abricot / crème (super bon). Elle avait mis 3 beurres et du pain (pas mangé non plus, c’est du beurre doux !), pour combler mon estomac (le plat restant était avec viande 😭). Heureusement que je n’avais pas une faim d’ogre mais, j’ai demandé si je pouvais avoir un deuxième dessert 🤣. J’ai de la chance, il en restait ! J’ai également du prendre un antihistaminique, grosse allergie , localisée, due à la blouse plus transpiration. J’en avais dans ma trousse, l’infirmière a demandé au médecin si je pouvais le prendre (eux ne pouvant me le donner car non prescrit et pas en réserve). Elle n’avait que celui, qui me provoque des pulsations cardiaques. Et cool, l’aide soignante est venue direct avec de la glace !!! Les douleurs sont un peu moins vives, l’infirmière m’a dit, au moins trois fois, de sonner que ce soit pour avoir de la glace ou à cause de la douleur ! 😶

CR.20240408_133257

Dimanche 07 avril. 5h00 du matin, mon voisin recommence à taper sur tout ce qu’il a à sa portée (tablette, pied du lit, mur… c’est récurent 😤. Entre lui et un autre qui hurle quand il n’est pas d’accord… l’ambiance est top!). L’aide soignante était assez en colère, apparemment il a défait le lit et fait des conneries…
Je profite que l’aide soignante se soit donc déplacée, pour demander glace et Acupan car la douleur est très forte. Pas besoin de sonner 😁
Non seulement, cette fois ni la glace, ni l’Acupan n’ont été efficace, mais en plus l’allergie s’est décuplée !
Samedi a été une journée mitigée ! Très douloureuse le matin, jusqu’à ce qu’une infirmière me donne le kétoprofène ! Et là… miracle ! Ma douleur passe enfin de 8 à 2 ! Bon, ça, c’est tant que je ne bouge pas, mais au moins je peux dormir ! D’ailleurs, après la visite de mon mari et de ma fille, j’ai fait pleins de mini sieste. A 22h00 j’ai tout éteint ! Je m’endormais devant mon film ! L’infirmière a été très embêtée et surprise quand elle est venue me voir vers 30 ! Elle m’a redit de bien sonner si besoin.
La nuit a été meilleure, mais le lever et marcher reste très compliqué et douloureux. J’ai l’impression, néanmoins, d’être un peu plus stable.

Lundi 08 avril. Enfin, ce matin, je parviens à lever légèrement la jambe. Clémence trouve que mon quadriceps n’est pas solide, et aurait préféré que je remette l’atèle. Elle m’a interdit de circuler sans le déambulateur. Pour ce qui est de la flexion, elle est redescendu mais ça va, 85° sur le kinetec, 75 assise sur le bord du lit. Je devrais récupérer plus vite que la première opération. Il faut que je reste hyper vigilante lors de la marche, mon genou a quand même fait un mouvement en avant, non contrôlé, ce matin.
Hier en fin d’après-midi, l’infirmière vient faire le pansement. Elle avait oublié ^^ et mon mari était encore là 😁 Il n’a pas voulu regarder ! Et bien, encore 43 agrafes…. Deux endroits vont être compliqués :
– une agrafe est enfoncée sur toute la longueur avec la pointe du petit côté,
– deux sont l’une sur l’autre.
Je ne suis pas prête d’aller à la balnéo.
Bon, aujourd’hui, mon voisin appelle Marjorie et Caroline… Je préfère vraiment quand il fait du bruit, ça fait moins mal au cœur, que de l’entendre appeler à l’aide. 😭 Il doit être très connu car, les infirmières le tutoient.

Reprise de la prothèse du genou gauche Richebourg . Semaine 4

Mardi 26 mars. Je ne pensais vraiment pas rester aussi longtemps à Richebourg… Il y a, bien évidemment, des progrès, certains plus rapides qu’il y a deux ans et d’autres beaucoup moins.
Ce matin, Chloé me fait faire des exercices pour l’épaule puis le doigt, l’appareil « miroir » étant pris, je reviendrais l’aprèm. Nouveau jeu : je dois épingler des épingles, de différentes force, sur un grillage. La hauteur, ce n’est toujours pas évident !

J’attends devant la salle de kiné, quand Camille arrive en me disant que c’est elle qui remplace Clémence, « mais je dois faire avec son étudiante », Pauline lui confirme. Mais, en fait, Clémence lui a demandé de s’occuper de mon doigt, en attendant l’heure.
L’étudiante (je ne me souviens pas de son prénom) fait d’abord un bilan, elle a 15 mn. Elle manque un peu de douceur, j’en ferais part à Clémence en aparté, qui elle, pensait plus à un manque de sécurité. Ensuite elle a 5mn pour expliquer la problématique et « résolution ». Et elle part donc sur une séance de 20mn qui sont en rapport avec les 2 problématiques annoncés (une sur la stabilisation et l’autre œdème/épanchement/adhérence). Massage autour de la cicatrice et rotule mais, également, sous le genou et mollet. Exercices de flexion (j’atteints les 100 °, même si c’est en passif, c’est ce que j’avais juste avant l’opération !) / extensions, puis report de poids . Après, elle me fait marcher, sans atèle et sans déambulateur, jusqu’à une autre table pour faire un exercice avec élastique. 🤔 C’est à ce moment que Clémence trouve que je n’étais pas suffisamment en sécurité, même si elle était bien à mes côtés. Il y a eu aussi le moment avec l’élastique, car j’étais loin de la table et rien pour me raccrocher en cas de perte d’équilibre. Nous poursuivons par du travail entre les barres. Je commence par essayer de monter sur le step, jusqu’à présent je posais seulement le pied dessus, et bien c’est compliqué …mais j’y parviens !😊 Compliqué, car rien n’est naturel, je suis obligée de réfléchir à comment positionner mon genou pour qu’il reste stable. Et pour finir, juste marcher entre les barres… enfin « juste »… Je m’aperçois, encore plus à ce moment, que je suis vraiment en train de prendre une mauvaise position, en laissant mon genou légèrement plié ! Là, elle m’oblige à bien poser mon talon et à tendre la jambe. Bon, ben, je marche TRES lentement ! 😂 Il faut encore, que je reste hyper concentrée sur chaque pas !
Ensuite je ferais plusieurs aller-retour entre la chambre et secrétariat (il fallait que je récupère ma carte vitale), plus l’ergo pour le doigt. Départ à 17h15 (prévu initialement à 17h00), pour Trappes, rdv pneumo (heu, forcément on est arrivé en retard). Le chauffeur très sympa et qui habite tout près, me fait monter devant. Je lui ai parlé du souci de trouver des taxis, quand on est en rééducation. Il m’a répondu que maintenant j’avais sa carte, et que lui, aimait les petits trajets. Mais il est fort probable, que je puisse conduire quand je vais sortir.
Pour le pneumo, je devrais revenir chercher l’appareil, mais à Coignières… donc on verra plus tard, sa secrétaire doit m’appeler.
Quand je rentre, forcément le plat de pâtes est froid, je choisis d’en manger un peu en vinaigrette, avec la salade, plutôt que de les ramollir encore plus😋 ; et, je me régale avec l’avocat, rapporté de la maison dimanche 🥰!
22h00, heure de livraison de ma glace (pour le genou 😆), enfin, la seule aide soignante, qui l’a toujours fait (et qui venait toujours avec, à 5h) ; ce soir je l’apprécie d’autant plus que cette journée a été un peu éprouvante et que je le ressens bien !
Je termine cette soirée avec le match de foot, France / Chili. Pas très glorieux, même si, c’est un peu mieux que celui contre l’Allemagne 🤣 .

Dimanche 31 mars. Autorisation de sortie aujourd’hui 😎, je privilégie les béquilles mais, je regrette mon déambulateur ! Entre le sac à main et l’effort pour l’épaule, ce n’est pas le top ; au moins, je sais ce que je prendrais pour aller voir le chirurgien mercredi, surtout que j’aurais le dossier et mon sac !
Ma fille, aidée un peu par son père et un de ses frères, fini de préparer un bon brunch. Quand j’arrive, ce sont d’abord les chocolats qui sont sur la table 😋. Le petits lapins en porcelaines sont peints par ma belle mère.

En salé :
Empanadas au thon, rillettes de saumon, tartinade à l’avocat et aux pois chiches
Muffin Anglais (petit pain)
Sucré : Lemon curd, pâte à tartiner praliné, gâteau de Pâques individuel
Boissons :
Jus ace (orange carotte citron)
chocolat chaud épicé
Nous passons l’après-midi à jouer aux Uno no mercy (il est plus méchant que le classique !) puis le uno flip, puis le the game, et pour finir le skyjo. On a encore bien ri.
Sinon, 105° au kinetec, je n’ai jamais atteint ça auparavant, et c’est la même en passif ! J’ai le droit de ne plus mettre l’atèle, sauf pour l’extérieur. Je commence à passer des obstacles, entre les barres, je monte sur le step avant de descendre, en essayant de ne pas me tromper et de bien mettre, en premier, la jambe gauche ! Le passage par dessus les petites barres jaunes, sont loin d’être aussi facile qu’elles ne paraissent…😜

Mais ça avance bien, même si pour la stabilité ce n’est pas encore ça ; j’ai tendance à « tricher », quand je marche, pour la garder….🤔Je verrais, ce que me dit le chirurgien, mercredi, les kinés trouvent qu’il claque quand même beaucoup aux manipulations…. J’ai également demandé une radio du genou droit, (pour les blocages).
J’ai également envoyé un mail pour mon doigt, vendredi midi. Cela faisait deux semaines piles que le chirurgien est venu au centre, et m’avait dit qu’en trois semaines je le plierais… Heu… Ben rien ! Rien ne s’est amélioré, on en est exactement au même point, avec les mêmes gènes et les mêmes douleurs. Que ce soit en flexion ou extension, rien ne bouge (et en passif pas de plus non plus…). J’ai fini mon mail en disant : « Que dois-je faire (à part désespérer)? »
J’attends une réponse pour mardi, enfin s’il a une réponse 🤪

Reprise de la prothèse du genou gauche Richebourg . Semaine 3

Mardi 19 mars. Un début de troisième semaine qui commence bien 😎.
C’est bon, je peux arrêter les antibio, mail envoyé au service infirmier. Aujourd’hui et les mardi/jeudi, ce sera kiné doigt et autonomie genou. Clémence après vérification, me donne l’autorisation de marcher sans l’atèle, mais que dans la chambre et en allant doucement (avec déambulateur ou béquilles, bien sur). Elle préfère que je la mette la nuit, si je me lève, car les muscles sont endormis.

Mercredi 20 mars. Je sens que la journée va être longue pour Kévin (infirmier). A 8h30, il me dit bonne fin de matinée…🤣🤣 Il s’est repris deux fois avant de dire : « bonne matinée, faut déjà qu’elle commence ! »
Le midi ce sera « bonne soirée » ^^ Mais qu’elle est longue cette journée 🤣
Soirée venue, c’est bon mais il ajoute « maintenant que je suis bien réveillé ! » « ce sera pour être en forme pour faire la fête » « on va dire ça 😁 »
Autorisation de sortie pour dimanche accordée 🥰
En APA, Agathe s’occupe d’un groupe de ping-pong (que je ne peux pas intégrer encore), ce sera du rameur et élastiques pour l’épaule, avec Morgane. Dans la nuit, je ferais un gros, gros blocage du genou droit. J’ai mis au moins 5mn, avant de pouvoir le déplier !!

Lundi 25 mars. Les matins sont brumeux en ce moment.

Vendredi aprèm, Agathe n’est pas là, j’explique à Morgane pour mon genou. On fera un peu de vélo et exercices d’abdo. Je rebloque quand même la nuit, mais en moins fort ; samedi en ayant juste fait le kinetec (95°), le skate et les exercices de report de poids, je bloque encore la nuit…
En journée, je n’ai pourtant pas de douleurs particulières, mais toutes les nuits, si je reste plus ou moins longtemps sur le côté, genoux pliés, j’ai du mal à le remettre droit !😥
Nous profitons pour faire une grande balade samedi aprèm, dans le parc. Nous n’avons pas vu ni mare, ni canards dont me parle Laurence ; pourtant, nous avons fait le tour du château !

Ce matin, et encore cet aprèm, mon doigt est très violet, mais que par moment ! Chloé et Morgane ont la même réflexion « ce n’est pas très beau ça ! ». Mais, à savoir pourquoi, il redevient normal par la suite. Je suis en train de penser que je pourrais vérifier s’il ne reprend pas sa couleur normale, quand j’ai le bras (et, par ce fait, la main) surélevé.
Dimanche repas en famille, ça fait du bien ! Jean-Sébastien m’a raccompagnée dans sa superbe voiture et a fait un petit détour, pour me faire quelques démonstrations (reprise, accélération et bruit du moteur).
J’ai refais une demande de sortie pour dimanche, c’est Pâques 😊, normalement, elle est acceptée.
L’infirmière a confirmé que je pourrais aller à la balnéo, qu’elle prévenait les kinés ! Elle a également pris en compte mon rendez-vous de demain avec le pneumologue, en espérant qu’il annule pas encore à la dernière minute… et voir si je peux avoir un transport.
De bonnes nouvelles pour un lundi, plus qu’à avoir une date de sortie 😎

Reprise de la prothèse du genou gauche Richebourg . Semaine 2

Mardi 12 mars. Première semaine achevée.
Hier, j’ai du forcé un peu, vu la nuit ! Plier avec le kiné, j’atteins 75° ! Après, il n’y a pas autant de répétition qu’avec l’appareil ! Je parviens, également, à décoller très légèrement le talon et à freiner la descente quand elle lâche la jambe. Un moment, (d’où ma suggestion du début) j’ai des nausées et limite haut le cœur. Au moins, là je suis obligée de dire stop, ça commence toujours par des bouffées de chaleur… Nouveaux points de repère des kinés quand je ne les arrête pas, par la douleur…
J’ai eu de nouveau Chloé, pour l’ergo, et Clémence pour la kiné. En ergo, nous avons travaillé principalement sur le doigt, il en a bien besoin…
Petit massage, du genou, avant de commencer les exercices, avec Clémence. Et là, une grande joie !!! Je décolle le talon et je parviens à mieux retenir la jambe, et je finis même par réussir à la lever !!! Enfin !! Bon, elle me dit que pour retirer l’atèle, c’est quand même trop tôt ! Par contre de marcher avec, en essayant de porter un peu de poids sur la jambe, ça peut aider. Cet aprèm, je vais aller me faire un aller-retour ascenseur et demain, je descends sans fauteuil !
Je suis sur une bonne pente et le moral revient !😎
Kinetec jusqu’à 77 ° (mais pas longtemps)

Mercredi 13 mars. Hier, je suis descendu voir à la salle d’animation. Valérie accueil, propose et joue avec les patients. Bon, ce n’est pas ici, que je jouerai à la belote ou tarot 😜. En effet, c’est la neurologie, la première pathologie à Richebourg. Néanmoins, nous avons fait un jeu avec des dés et un autre avec des cartes, nous avons ri et c’est bien le principal !
Antoine et Marie-Alexia sont venus vers 18h00. Nous avons joué au skyjo. Je ne sais pas si c’est la place qui veut ça, mais Antoine a autant perdu que son père 😁. Par contre, j’aurai du jouer au loto, car, que ce soit en bas avec Valérie, ou dans la chambre avec les enfants, j’ai tout gagné !! 😎
Ce matin, après le pansement je descends voir Chloé pour qu’elle me mette sur la machine, pour le doigt. Elle le trouve très rouge et me conseille de le montrer à Clémence, qui va le masser et me rediriger vers une infirmière ou médecin. Normalement, le chirurgien vient après-demain…
Comme le genou n’a pas été mobilisé, elle préfère que je démarre le kinetec qu’à 70. Je vais, au bout de 10 m, passer à 75, et finir à 77 mais moins de 5 mn ; le tout sur 30 mn.
Clémence, avant de partir, me laisse des exercices en plus,15 mn de pression sur le coussin, puis 15 mn du skate ! Mince j’avais l’impression que c’était plus facile le skate 🤔 J’ai fais 1h d’autonomie !
Je remonte et teste le déambulateur, pour remplacer les béquilles tant que je porte l’atèle. Noé préfère me laisser le fauteuil jusqu’à la fin de la semaine, si besoin.

moins foncé après quelques jours de strap

Jeudi 14 mars. Enfin ! Depuis deux jours, je ne dépassais pas le 77 et encore pas trop longtemps. Clémence me demande quand même de commencer à 70 et de monter progressivement. Sur ce coup j’ai fais 2 aller-retours et hop 75 pendant 10 mn. Puis je monte un par un jusqu’à … 80° ! YES !💪
Mais Clémence m’a bien fait travailler avant ! D’ailleurs, j’ai encore eu des nausées… Et, un moment, elle a eu très peur ! Elle me remet juste la jambe droite et clac ! Un bien beau et fort clac, qu’elle a non seulement entendu… mais senti dans sa main ! Elle n’osait plus bouger ! Je la rassure en lui disant qu’il ne m’a pas fait mal, elle me demande si ça arrive souvent… Avec l’atèle, un peu moins qu’avant, mais ça arrive encore très fréquemment.
J’attends des nouvelles de mon chirurgien du doigt, c’est demain qu’il vient au centre 😎.
Il est 19h00. Je termine ma phrase, comme quoi je n’ai pas encore eu de ses nouvelles, à mon mari, le téléphone sonne. C’est bon, il vient vers 14h30/15h00. J’espère que Clémence et Chloé pourront le voir.
Parfois le soir et matin, il est beaucoup plus rouge, que ne laisse paraître la photo. Là, on nous pouvons voir comme une surbrillance (première phalange), c’est en fait gonflé ; tout comme le haut de la paume, qui, de plus, est très dur.

Vendredi 15 mars. Mon chirurgien appelle ce matin, en me disant qu’il peut être là dans 45 mn , nickel ! Bon, il est arrivé plus tard que prévu ! Il arrive dans la salle de kiné, j’étais avec le kinetec, avec Chloé. Je demande de suite à Chloé si elle peut rattraper Clémence qui partait à la piscine ! Agathe arrive à son tour 😁. Il trouve qu’il y a beaucoup de monde qui s’occupe de mon cas 😋. Il a redit à ces dames que je supportais trop bien la douleur, contrairement à une personne lambda. Elle lui ont répondu qu’elles avaient capté des signes sur mon visage 😋. Il accompagne, ensuite, Clémence, il avait un truc à lui demander. J’ai cru qu’il partait sans m’avoir dit au revoir 🤔. Il verra également le médecin qui me suit ici. Il revient me voir. Je peux ôter l’orthèse, mais ne pas la jeter, si jamais ça gonfle, je devrais la mettre la nuit. Chloé et Clémence ont posé leurs questions, et on va pouvoir activer sur la rééducation. On peut aussi commencer l’extension ! Et juste avant de partir, il me dit qu’il a parlé de mon cas à ses collègues et, qu’ils ont du mal à le croire !
Pour le genou, toujours pas possible de marcher sans l’atèle, au vu des exercices ce matin, Clémence pense que ce n’est pas envisageable de suite. Par contre 85° en flexion !!! ça, ça avance plus vite au moins !
Cet aprèm, l’infirmière vient pour le pansement et… 23 agrafes d’enlevées ! Elle s’extasie devant cette magnifique cicatrice 🤣
Dimanche ou lundi, on enlève les autres ! C’est trop bien, ça va moins tirer quand je plies !

La salade verte, à la place de la soupe, reste compliqué à obtenir. Hier, elle est partie à sa recherche, ce soir, je n’en aurais pas… On me conseille de prévenir la diététicienne, qu’elle puisse insister auprès des cuisines.

Dimanche 17 mars. Ce matin c’est un infirmier qui m’enlèvera les 23 agrafes restantes. Il préfère remettre un pansement, à cause des petits trous des agrafes. Mais là encore, il s’extasie, lui aussi, sur la beauté ^^

J’attaque le kinetec et, cette fois, même dans mon lit, j’arrive au 85°.
Quand je me tiens debout, si mon genou ne se met pas en hyper flexion, je parviens à tenir ! Encore un progrès 😋 Je vais demander à Clémence, si, au moins dans la chambre (et un peu plus que la salle de bain), je peux commencer à marcher sans l’atèle.
Hier et cet aprèm, avec mon mari, balade dans le parc. Le matin, les chevaux sont souvent au repos, et, parfois, l’aprèm aussi 😁. Lors de notre balade, on fait le tour de leur pré.

Lundi 18 mars. Pansement : il faut mettre un strip, au milieu du genou, la cicatrice s’est un peu ouverte (légèrement).
Ce matin, j’ai de nouveau Pauline. Elle est top, elle aussi, avec beaucoup d’humour et très douce ! Mais, de ce fait, elle, elle ne peut pas prendre la responsabilité d’accéder à ma demande de commencer à marcher, dans la chambre, sans l’atèle. Je dois voir cela avec Clémence.
Après plusieurs exercices, dans la vraie vie, comme elle dit et pour comparer au kinetec, je suis pratiquement à 90 ° ! Elle me surveille de près et, un moment, après une nausée, je bouge bizarrement, elle a eu « peur » ^^ 🤣
En riant : « imaginez, vous venez de me dire que vous avez la nausée, et là, je vous vois faire (elle imite mon mouvement). Faut me prévenir quand vous vous bougez pourquoi c’est ! »
Elle monte chercher l’appareil dans ma chambre, pendant ce temps, je fais l’exercice demandé avec le coussin sous le genou. Et bien, même si c’était difficile, j’ai terminé aussi à 90 sur l’appareil ! 😎
Cet aprèm j’ai APA avec Agathe. Comme je suis en avance, je profite pour aller voir le médecin, qui me suit. Il accepte de me faire passer sous voie orale pour l’anti-coagulant ! Alléluia 🥰 ! Je n’en pouvais plus de ces piqures, et il en restait encore minimum 10 jours . Je me préparais, psychologiquement, à avoir la dernière ce soir, mais non c’est bon, c’est FINI ! Il en a profité pour regarder et masser mon doigt. Il va voir avec Chloé pour me faire une orthèse d’extension… Vendredi, il a discuté pendant au moins 15 mn avec mon chirurgien et il était content. Chloé et Clémence ont également apprécié sa venue.
J’ai dû rappeler Trappes car je n’ai toujours pas mes restes de résultats de la prise de sang ! Lundi dernier la réponse était : « attendez 15 mn et ça devrait arriver sur votre téléphone » ; aujourd’hui, elle est allée se renseigner et me dit : « c’est parti dans un autre labo, on n’a pas encore les résultats, on vous envoie un mail quand on a une date. »🤨🤔😣
Par contre, je viens de lire une autre bonne nouvelle ! A 15 jours, les résultats de culture de la ponction revient négative, Julie me dit que je peux arrêter les antibios ! 😍 Il faut que je revois le médecin et que je lui montre le mail 🤗.
Je termine bien cette seconde semaine.

Reprise de la prothèse du genou gauche Richebourg. Semaine 1

Mardi 05 mars. Cette fois les ambulanciers sont à l’heure ! Ils ont un peu boudé quand la secrétaire leur a demandé d’attendre, le temps de faire le dossier. Installation dans la chambre, un palace devrais-je dire ! Un autre standing que Goussonville et en beaucoup moins cher ! Mon assurance va me dire merci 😂

J’ai eu les examens de coutume, ah, avec le PCR en plus ! Défilé du médecin, kiné et ergo. Pas question de béquiller de ma chambre aux salles de soins, le médecin demande un fauteuil mais en précisant qu’on devait venir me chercher.
Je vois également la diététicienne. Le repas du soir, ce n’est pas que ce ne soit pas bon, mais la sauce tomate est acide/amer.
L’infirmière me « persuade » de prendre le tramadol, parce qu’il est mélangé et donc moins fort. Ah, je l’ai bien regretté !!
Les nausées arrivent dans le quart d’heure qui suit. J’ai mon antibio à prendre à 22h00, j’attends dans mon lit en étant très mal ! J’irais vomir une première fois avant 22h00. Je prends mon antibio, j’éteins tout et essai de dormir. Le moindre mouvement me fait tourner la tête.
Minuit je prends mon anti douleur, après avoir revomi… Bon, là trente minute plus tard ça repart.

Mercredi 06 mars. Les nausées se sont un peu calmées mais je suis quand même fatiguée (re levée aussi à 4h00). Le médecin repasse ce matin, il faut chercher quoi me donner en anti-douleur. Pour 10h30, la kiné (mais qui n’est qu’intérimaire, elle est là pour aider) vient me chercher. Elle me présente sa stagiaire et elle me demande de lui raconter toutes ces opérations. Elle regarde surtout le genou et me mets des straps sur les hématomes, pour les drainer. Ensuite, ce sera une demie heure de kinetec. Je commence encore plus bas que la première fois ! 40 contre 48, il y a deux ans. Ça va être long, ça va être vraiment long …😭
Forcément, avec les béquilles, l’épaule prend et me le fait savoir…
Remontée dans la chambre, ça va être l’heure du repas. Hum, la même sauce sur le poisson, je goute quand même, j’ai l’impression de manger du concentré de tomates, donc je laisse. Je mange les clémentines, les carottes crues, le fromage et les choux Bruxelles (bons au demeurant) ; je laisse la purée et le chou fleur. Vu l’état de mes intestins cela suffit, et je n’ai pas faim. Une infirmière est passée voir ce que j’avais mangé… Je revois la diététicienne jeudi, pour revoir les rations et ce qui ne va pas.
Je ne peux pas accéder aux activités vu que c’est fauteuil, mais pas seule 😭😭
J’espère que je vais pouvoir m’en passer rapidement !

Jeudi 07 mars. Une nuit sans nausée mais pas sans réveil… A 5h00, je profite qu’elle ouvre la porte pour lui demander de la glace, elle me dispute de ne pas avoir sonné ! Mais même si elles sont payées pour, je n’y arrive pas. Pour moi sonner, signifie urgence !
Tiens d’ailleurs à 7h45 j’ai bien du sonner… Je n’avais pas eu mon antibio de 6H00 ! C’est celui que je dois prendre entre 1 et 2h avant de manger ; le petit déjeuné arrive vers 8h00. Heureusement que je n’ai pas kiné à 9h00, j’ai donc décalé le repas 😏
Superbe vue ce matin, un cheval dans la brume. Quelques minutes le deuxième arrive, et encore plus tard, le troisième.


Floriane revient me chercher à 10h30, j’adore cette jeune femme, dynamique, à l’écoute et avec beaucoup d’humour (et speed^^). Elle m’installe, et me demande si je souhaite du chaud pour mon épaule « oh oui 🤩 ».
Le temps qu’elle prépare, Camille arrive et commence à me faire un exercice. Je lui ai dis que Floriane s’occupait de moi et était juste partie chercher du chaud. Surprise de Floriane au retour… Elles vont voir le planning et c’est Floriane qui continue ! Elle était quand même un peu furax, c’est la deuxième fois qu’on lui fait le coup, et après elle court ! Puis, comme elle dit, quand je commence quelque chose, j’aime bien le terminer ! Ensuite on met le kinetec. Je lui dis, quand même, que c’est idiot de me mettre en autonomie alors qu’il me faut quelqu’un pour me remonter… et là, pour le coup, c’est deux fois la même personne…
Je le démarre à 45, je le laisse 10 mn et passe à 48 pour 20 mn et 50 pour finir 10 mn. Je vais aller jeter un œil à la première opération 😋 Alors pour l’atèle, je ne l’avais plus au bout de 9 jours, pour le kinetec, ça va même évolution 😁.

Vendredi 08 mars. Début de soirée et sur la fin de la nuit, gros mal au dos. En position assise dans le lit, je cherche la meilleure position pour être au mieux entre le dos/hanche droite, le genou et l’épaule… Ce matin, j’ai de nouveau les nausées (liées à la douleur probablement), et l’épaule se fait sentir de plus en plus, comme je béquille plus souvent. 😪
Voilà pour le négatif 😜
Le positif donc, même si Floriane a « moyennement » aimé (j’ai promis de ne pas trop insister), j’ai pu lever la jambe, très rapidement, en étant légèrement de côté !
Le premier coup, hier, c’est arrivé par « inadvertance » ! Je vais pour mettre l’atèle et dans le mouvement, je me mets légèrement sur le côté, je pose la jambe sur l’atèle !! Normalement, je porte la jambe avec ma main. C’est en l’attachant que je me suis dis : « mais ! Je l’ai levée !! » Forcément, j’ai essayé en étant droite, rien… et de nouveau sur le côté, mais trop douloureux pour refaire la même. J’ai bien senti le genou et le quadriceps !
J’ai pu le refaire aujourd’hui, mais comme j’écoute Floriane, je ne le fais pas trop non plus. Mais punaise, enfin une impression d’avancer !
Quand elle met sur le kinetec, elle me demande mon objectif, 55, « 55 c’est le minimum » « Oui, oui. Je préfère juste ne pas mettre la barre trop haut sinon, si je n’y arrive pas, je vais faire une dépression^^ » « Ok, on va éviter la dépression ». Je lui ai explique que j’ai quand même bien meilleur moral que le week-end dernier, mais que je ne vois pas encore, tout, en positif 🙃
Je l’ai démarré à 50 pour 5 mn, puis je suis passée à 55 pour 25 mn, 60 pour 5mn et 65 encore 5 mn.
Je pense que 65 était la bonne limite pour aujourd’hui ! C’est un autre kiné, qui cette fois s’occupe de mon retour, il profite du fauteuil neuf ^^
Les nausées étant toujours présentes, je m’allonge et ferme les yeux, le temps que le repas arrive.
Depuis mardi, à part la sauce tomate, tout est vraiment bon ! Même les épinards ! Ils étaient cuisiné et pas, pleins de flotte ! On aurait dit des frais ! Vraiment, de tous les établissements faits, c’est vraiment ici le meilleur !
Ah ! Premier bug alimentaire.. mais en plus, ils ont fait un beau combo!
De mon lit, je lui demande ce que c’est, elle me dit pâte et endives… Hum pas d’endives cuites pour moi merci 😋. Elle vérifie, c’est bien noté. Une autre arrive et dit que je pourrais peut-être trier les pâtes et… le jambon !
Le quoi ?? Je suis végétarienne, « ah oui, c’est bien précisé sans viande »…
J’aurais des pâtes au beurre. Par contre, ils n’ont jamais de crudité ou salade en plus, chose qu’avait Goussonville. En réalité, ça va, les pâtes étaient meilleures que celles de la cantine !
Il est 22h00, et je viens d’apprendre que j’étais sous surveillance hydrique !
Et, en effet, deux fois, on me fait boire un verre d’eau !

Dimanche 10 mars. Depuis hier, des choses plus positives arrivent enfin ! Moins de nausées (je continues le Primpéran), moins de douleur (même si ce n’est pas que le genou), je ne prends la codéine que deux fois par jour (prescrite 3/j)… Pour utiliser le fauteuil roulant, je ne mets pas l’atèle et nous avons descendu la barre tenant la jambe, afin qu’elle soit pliée à 45° ; je verrais cet aprèm si je peux la descendre encore à 60°.
Hier aprèm, comme il pleuvait nous sommes restés dans la chambre et et nous avons joué. Ma fille a eu la bonne idée d’apporté le « uno flip », on a bien rit, même mon mari a accepté d’y jouer ^^. Je les ai, ensuite, raccompagnés, en fauteuil. Je peux l’utiliser sans forcer sur l’épaule droite. Dans la chambre, puisque j’ai l’atèle, j’utilise moins les béquilles, sinon, l’épaule morfle (et moi avec 🥶).
Ce matin kinetec, mais dans le lit c’est un peu moins confortable, je suis donc resté 3 quart d’heure à 60°.

Close Bitnami banner
Bitnami