Ténébra vieillit…

Un peu de travail, quelques séances et sorties et des trébuchages… Lors du week-end en Normandie, je trouvais également son équilibre moins bon dans le camion.

Hier, Sophie ramenait ses chevaux vers l’entrée pour les emmener sur l’ancien pré d’été. Ténébra a pris le galop, et s’est cassé la figure. Les antérieurs ont pliés, elle s’est tordu l’encolure et a ses fesses qui sont passées par-dessus elle ! Sophie a eu très peur, j’étais tournée vers l’ entrée, je n’ai rien vu…Il s’avère qu’elle a deux petites molettes tendineuses sur les antérieurs. Ce qui peut provoquer des douleurs soudaines, comme quand nous marchons sur un caillou pointu… Elle a trotté / galopé, devant le véto après le vaccin et il m’a rassurée !
Il donne son accord et  encourage même à les emmener et les faire marcher ! C’est une jument qui ne doit pas aller en box ! Ça tombe bien 😀
On mettra le gel arnica le matin et l’argile le soir, quand on sort, et les assouplissements de l’encolure avant le travail. Il les a trouvées très en forme et avec un poil superbe, le cardiaque idem, il n’est plus jamais remonté pour Ténébra ! Pour le coup, là, je pense aux bienfaits de l’équipiste, vu que le travail est beaucoup plus léger !

Entre mon genou et ses molettes, nous allons marcher en douceur ! Le principal est de pouvoir partir !

Je suis allée ensuite voir Jojo et Lulu. Pas de clef, ils sont en bas, il faut que j’escalade ! Ils se sont avancés quand ils m’ont vu et après quelques caresses, ils m’ont regardé partir et sont redescendus.
Pour ma part, je suis rentrée sous la pluie, en vélo…
Allez plus que quelques jours avant le départ de notre randonnée annuelle, malgré mon inquiétude, j’ai hâte !

Ah oui… Le 28 juin, j’avais donc rendez-vous pour mon infiltration. Sauf que lorsque le docteur Lavelle a vu cette nouvelle radio, il a été…clair ! Pas d’infiltration, mais opération ! Et :  » Où sont passés les ligaments ?  » Là, je tombe des nues, « comment ça ? »,  « c’est tout cassé ! On opère quand ?»
Et voilà, moi qui pensais devoir me « battre » pour être opérée l’an prochain, et bien la date est fixée au 30 août !
Comme la douleur est quand même bien élevée, je ne sais pas comment vont se passer ces vacances…
J’emmène le vélo en plus des juments ^^

Une séance longe sur barre et une séance saut

Le 20 juin, nous arrivons à trouver le temps de faire une longe, cercle et sur barres au sol. C’est rare que Ténébra ne touche rien, quand il n’y a pas de hauteur ! Toujours prises avec la « vieille » go pro…

Avec Dipti, nous profitons du caveçon pour faire quelques étirements.

Pour Ténébra, un bon parcours… sachant que les barres au sol, ce n’est pas vraiment ce qu’elle aime !

Puis c’est le moment des récompenses / gratouilles !

Vidéos : https://youtu.be/fP4atGIlsw4

Aujourd’hui, je décide d’une séance saut mais  un peu différente. Je suis venue en vélo, et il commence déjà à pleuvoir. J’installe rapidement, détente avec Dipti et on y va. Je me fais avoir sur les premiers sauts en longe, persuadée qu’elle va s’arrêter au premier obstacle, je ne me prépare pas à courir, et je suis obligée de lâcher la longe… Je préfère la retirer et tenter en liberté !
Je fais une ligne de trois obstacles, dont une croix, et un obstacle à deux autres endroits. Bon la flemme de déplacer les pneus pour faire un oxer…pour rappel, il flotte ! Je suis un peu agacée quand j’arrive, le SAS est encore par terre !
C’est Dipti qui commence et fera plus longtemps… Par contre, encore une fois, elle va à main droite sans souci, mais il faut se « battre » pour quelle aille sauter à main gauche.

Au Puis c’est au tour de Ténébra, que je laisse dès le départ en liberté. Après une courte détente, où elle regarde les obstacles en le évitant bien… elle a vraiment été impeccable ! Pas une seule barre de touchée et elle me les fait tous…

Je n’avais pas mis de barre de pied partout, et chez Ténébra ça se voit ! A plusieurs reprises, elle pourrait quitter la ligne, je suis loin… mais non, elle y va !

Je suis rentrée trempée, mais satisfaite et fière de mes juments ! Bon, je rêve encore plus de structures !!!!

Vidéos : https://youtu.be/G1hNyWxuz70

Mountain Trail à Vaudancourt

Le vendredi soir j’apprends que je n’aurais pas le camion pour 17h, comme il en avait été convenu depuis plusieurs jours… Le samedi nous passons de 17h30 à 18h30 ! Sauf que, normalement, nous sommes sensées arriver avant 19h30 !! J’envoies un message, n’arrivant pas à la joindre par téléphone, à Virginie, propriétaire de l’Ecurie Ouestern, à Vaudancourt (60), pour l’avertir et lui demander si ça posait problème…
Je ne vois sa réponse qu’arrivée au pré, une fois garée, alors que Christelle et Laetitia m’attendent.

« Attendez les filles, je ne sais pas si on part ce soir ! » Je sors mon téléphone et MERCI ! Virginie me dit que c’est bon… On charge leurs affaires, j’ouvre la parcelle pleine d’herbe aux garçons et, nous chargeons les juments.
Le voyage se passe bien, Dipti est montée en moins de 5 mn ;  en fait, elle sent le pont et monte… Ténébra a été rapide également.

Quand le Gps nous dit être arrivées, nous prenons un petit moment de peur ! C’est une place avec, comme seule issue, un chemin entouré d’arbres, et qui monte ! Laetitia va voir et c’est bien là… La montée est rude avec le poids et ça secoue un peu… nous décidons que pour le lendemain, le camion descendra à vide et les juments à pied. Le chargement se fera sur la place.

Nous sommes donc dans un endroit spacieux, calme et, je ne sais pourquoi, mais on s’y sent immédiatement bien !
Virginie nous accueille, le ton est donné, tenue cowboy (jolie tenue !). Le contact passe de suite, elle est top ! Elle a un franc parlé, comme j’aime ! Clair et net !
Ce sera aussi dans sa façon de coacher avec, en plus, énormément de bienveillance ! J’ai adoré vraiment !

Dans la discussion, j’apprends qu’elle a une chambre… je prends ! Ce sera mieux que le camion ! Les filles prennent la tente. Virginie, avant même la chambre, nous avait déjà proposé la douche. Elle m’aide à monter mes affaires, l’escalier est raide ^^. La chambre est jolie et spacieuse, avec vue sur le pré (au loin) des juments (le point marron au fond, sur la photo^^).  

Une fois les juments tranquilles au pré, la tente montée, les affaires rangées, nous nous installons pour déguster les bonnes salades et wrap que nous a préparé Laetitia. Bon, c’est comme chez nous, elle a vu largeeeeee !

Il est quand même 23h30 quand nous décidons d’aller nous coucher.

D’avoir marché le matin, plus les 1h30 de conduite, plus les escaliers et différents aller-retour pour les juments, le voltarène ne sera pas efficace ! J’ai énormément de mal à trouver une position… Pour la literie, rien a redire, elle est au top !
Puis 3h30 le coq commence ses chants… hum, j’avais l’impression de l’avoir sous ma fenêtre ! Et il n’a pas arrêté…. Toutes les 15 /  30 mn, on y avait le droit… les filles ont eu l’âne en plus :D.

Pour dimanche, réveil mis à 7h30 mais debout vers 7h00. J’attendais d’entendre un peu de bruit ^^. Je descends mes affaires et vais retrouver les filles. 8h nous sommes à table pour le petit déjeuné. Cela fait des mois que je ne déjeune plus le matin mais là… juste une tartine de pain avec confiture maison, un verre de lait de vache mais nourris qu’à l’herbe bio (aucun ensilage. Virginie nous a expliqué la différence des bêtes nourris à l’ensilage), et un thé.

Nous devons être prête avec les juments pour 9h30. Comme le matin ce sera à pied, ça va vite. Entre temps, les autres personnes arrivent et préparent leurs chevaux. Claire est venue avec Gaia, sa jeune, et Cindy, pareil, avec sa dernière. J’ai eu l’agréable surprise de revoir Aurélie également.

C’est l’heure de la découverte des « ateliers ». Après l’histoire, les explications sécurité, nous commençons sous l’œil bienveillant de Virginie. Nous nous sommes loupées avec l’appareil photo..0 Nada Rien ☹
Mais bon, nous nous sommes bien éclatées ! Ténébra a montré qu’elle avait un vrai besoin de leader pour passer les difficultés. L’après-midi, Christelle avait pris de l’assurance et a réussi pleins de choses sans mon aide ! Dipti, elle…comme le plus souvent, m’a tellement agréablement surprise !!

Sur l’obstacle, quand tu marches dessus, de l’eau sort, Virginie nous explique que ça peut prendre 10 minutes avant de juste le traverser…elle a du en mettre 5… Virginie : « alors là, elle ne l’a fait que pour toi !! Elle te regardait en le passant ! » Nous l’avons refait plus tard dans le sens de la longueur, avec même un arrêt en prime ! Elle prenait son bain de pied ^^ Par contre, j’ai dû faire passer Ténébra (Christelle manquait d’assurance le matin, mais elle a brillamment et fièrement  réussi l’aprèm !)

Nous avons réussi à les faire reculer dans un fossé (Dipti a horreur des fossés !), pour ma part c’était même à distance :D. Les contre hauts / contre bas, sauf le petit avec de l’eau dedans où nous avons eu un pied (texture de sable  + contre bas…), branches au sol (tronc puis thuyas), les troncs en quinconce, les envoyer dans un jeu de quilles, les escaliers, le « pont bascule »… tout a été fait et dans un calme olympien !
Vraiment ma Dipti m’a encore une fois impressionnée ! Ténébra d’une autre façon, a su encore une fois, s’adapter !
Bon, elle est restée collée à sa fille toute la matinée ! L’aprèm, moins de chevaux, même endroit, Christelle a pu aller seule sur les exercices !

Photos tirées donc d’internet (certaines de chez Virginie comme la poulie^^). La poulie, les juments regardaient la corde en haut, et certainement devaient  chercher d’où venait le bruit. Le sac, elles s’en fichaient complet ! Ténébra faisait de très gros yeux !
Chez Virginie, les quilles étaient moins « rangées ».

Bizarrement Ténébra ne passait, les fils suspendus, que dans un sens, et Dipti a eu beaucoup de mal aussi ! Etonnant, pour un exercice, qu’elle faisait sans se poser de questions plus petite !

Les juments avaient bien bossé, il commençait à faire très chaud, plus la fatigue des humaines ^^, nous ne partons pas trop tard. Ténébra a été un peu réticente pour remonter dans le camion… Elle voyage vraiment mieux en van, et cela ne s’arrange pas en vieillissant !

Ce n’est pas si loin, c’est un superbe endroit, avec des humains francs et bienveillants, on y retournera !

Cercle avec obstacle, et balade à Behoust

Déjà le mois de juin, et la rando qui arrive à grand pas…avec une impression que nous ne serons pas prêtes !! Heureusement que je pars dans l’optique que, si elles n’y arrivent pas (pieds ou souffle), ou si mon genou devient trop douloureux, ce ne sera pas un problème ! Elles seront venues en vacances, comme moi, prendre l’air et changer de plantes et d’herbage ! 😀
Les « monter » à tout prix n’est plus du tout dans mes priorités !

Sinon, pour Lueto, en fait il était vrillé du poitrail ! Une bonne séance d’ostéo et, presque plus rien le lendemain !

Il a replu pas mal cette semaine, du coup, nous n’avons travaillé en carrière que dimanche. Samedi, c’était invitation copains/copines, chez Cécile. Encore une supère belle journée. J’ai pu tester le vélo électrique d‘Alain…j’étais comme une gamine qui découvrait les bienfaits du vélo 😀 ^^ et donc, encore plus pressée d’aller chercher le mien, cadeau des fêtes des mères (chose faite aujourd’hui, je devrais le recevoir vers le 12 juin).
Dimanche, j’ai voulu faire un travail sur le cercle avec un petit obstacle à sauter et un autre où il ne fallait faire qu’un demi-saut… Pour les deux ça été très compliqué ! Un moment Ténébra ne voulait même pas sauter le petit obstacle (à main gauche). Le pneu que j’avais ajouté ? l’emplacement qui diffère de l’endroit où sont les obstacles ? En tout cas une séance fois 2, un peu compliquée et fatigante !

Ce matin, il fait beau… c’est balade, qui était prévue depuis un moment… J’ai décidé de laisser la Gaston Mercier à Sandrine, sur Ténébra, et reprendre ma selle « western/rando » pour Dipti. Bon là, du coup, j’ai bien senti la différence. J’ai vu avec les responsables, après la rando, soit ils me reprennent la Marratippo (faut que j’envoies des photos), et je reprends chez eu un modèle qui se rapproche de celle dans laquelle je suis bien, soit je la vends et verrais ailleurs…
Nous avons fait le tour de l’étang bien sûr, et j’ai pris deux chemins différents pour y arriver… Punaise, ils ont encore tout défoncé en retirant des arbres !! ☹
Sandrine était supère contente et moi de même, Dipti a été très bien ! Elle appréhende toujours un peu les barrières (en plus elles sont nouvelles !!) , mais très à mon écoute, elle se retient de bondir ! Je pense qu’on peut le ressentir en voyant la vidéo :  https://youtu.be/sf20qP-BVyM
En revenant, Sandrine me fait un super cadeau ! Elle m’offre et me dédicace ses deux livres !! Je les avais mis de côté dans ma liste d’achat !

Petit retour en arrière ^^
Le 4 juin, un camion décharge avec une grue, des planches. Au début, tout le monde suit puis stoppe… Dipti avance un peu plus loin mais elle fera demi-tour quand la grue se lève ! Ténébra ne sait pas si elle les suit ou passe de l’autre côté… ce qui donne un bon jeu de jambes !

C’est aussi la période du retour des ruisseaux… Pourtant le mois de mai a été servi en quantité de pluie, mais pas trop de ruisseaux revenus…alors que là, 3 jours de pluies….
Nous retrouvons donc celui qui traverse pistes et parcelle 1, celui le long du bois est moins important que l’an dernier où j’avais filmé le flux. Je me suis également amusée à prendre des photos, avec Lueto parmi les marguerites et les juments le long du bois.

J’attends le week prochain avec impatience !