2/ Retour, en itinérance, de Vimoutiers, 09/07 au 12/07/2017

Dimanche 09 juillet (soir)
C’est donc un début d’une nouvelle aventure ! Nous prenons l’apéritif, puis allons dîner, douche et dodo…. Je pense que Jacques a passé une très bonne soirée et qu’il n’a pas regretté d’avoir accepté ma proposition !

Lundi 10 juillet
La nuit a été difficile ! sur ce site, nous entendons très bien l’usine, et il a plu toute la nuit avec de fortes rafales de vent… Le matin, je me lève encore avec les nausées et quelques petits vertiges, la cystite semble être passée. Nous partons déjeuner, disons au revoir à Jacques, et préparons nos chevaux entre pluie fine et éclaircies…

L’équipe : Nathalie avec Prince 28 ans, Yves avec vélo ?, Thierry avec Mélodie 6 ans et je fais la connaissance de Sylvia, une anglaise de 79 ans, extraordinaire, avec Ricky ! Nathalie m’avait dit que je devrais bien m’entendre avec et, en effet, ce qui n’était pas compliqué ! Toujours de bonne humeur, elle ne manque pas d’humour et d’histoires à raconter.
Elle ne dort pas en tente et ne marche pas, mais j’aimerai pouvoir en faire autant, quand j’aurais son âge !

Une chose a manqué sur le site, les toilettes ! Il y en avait, parait-il 4 (nous n’en avons vu que 2) pour 300 personnes ! et il est certain qu’il n’y en avait pas du tout sur notre site !

Nous partons sous une belle éclaircie ! Malgré les côtes, nous marcherons 6.79 km ! Comme quoi d’être plusieurs à marcher ça motive aussi ! Nous avons de beaux paysages et des…insolites ! comme ce cimetière de Simca !

Ce guet nous l’avions traversé durant une des boucles ce week-end, mais… il n’y avait pas autant d’eau !! Quand je suis arrivée en face, je ne voyais même pas le chemin à prendre, et je le trouvais assez profond avec un léger courant !
Il a vraiment plu beaucoup cette nuit !!

Parfois nous sortons tous nos appareils ^^ ou téléphone (pour la bonne cause^^) Retour dans les bois, nous descendrons sur une côte caillouteuse… Oui, nous avons eu un peu de pluie, mais pas de quoi être trempés avec nos impers !

Yves est parti déposer le camion à l’étape du soir. Il nous rejoint, pour le pique-nique. Ce midi, c’est lui qui nous trouve ce super coin !! Un endroit clos avec des abreuvoirs et une table !
Normalement je ne desselle pas Ténébra mais, les autres chevaux se roulant, je décide de la « libérer », ça ne loupe pas !

C’est reparti pour des bois après un km à pieds, et encore quelques pluies fines. Nous faisons également des arrêts « pauses/poses photos »

Nous arrivons à notre première étape, chez M. Gagneur, Domaine de La Baudrière à Verneusse ; et une drôle odeur nous accueille ! Le calvados ! Le monsieur m’explique le fonctionnement de la machine, là l’alcool est à 70 °, il doit descendre à 40 avant d’être mis en fût. J’ai même pu goûter sur le doigt ^^ !

M. Gagneur tient un gîte et fais du cidre, calva, jus de poires et pommes, pommeau… L’endroit est magnifique et l’accueil chaleureux ! Nous partageons une chambre Nathalie, Yves et moi-même, Judith et Thierry une autre et Sylvia une autre. Pour ce premier soir, Sylvia a préféré dormir seule dans une grande chambre. Nous avons largement de la place pour installe nos paddocks ! Ténébra sera dans un, Mélodie dans un autre et les deux garçons ensembles.

Nous goûterons à toutes ces productions, en petite quantité bien sûr ! Yves, on a dit en petite quantité à la fois le calva ^^Il nous explique l’histoire de l’exploitation, les difficultés, et nous fera visiter l’atelier avec les nombreuses machines ! Puis, nous passons au « magasin ».

Puis, nous passons au « magasin ». Nous ne sommes pas au lit très tôt ! Toutes les chambres ont une fresque différente.

https://connect.garmin.com/modern/activity/1860722089 25 km, à pied : 10.79.6.79 au départ, 1 et 1 avant et après déjeuner et 2 pour l’arrivée.

Mardi 11 juillet
Redormir dans un vrai lit, avoir une douche pour soi toute seule, ça n’a pas de prix !! par contre il a fait très chaud cette nuit ! Yves a même ouvert la fenêtre. Depuis hier j’ai les lèvres TRÈS gercées, deuxième signe que je ne vois pas…
Quand je vais à la salle de bain me laver les dents, je suis…choquée ! Mon cou est tout fripé, mais vraiment ! Je vais voir Nathalie en lui disant : « regarde j’ai pris 20 ans !!! ». En fait je suis complètement déshydratée…. D’où mes vertiges, nausées et cette friperie ! Quand je me remémore quand j’ai bu, je m’aperçois que sur la journée, je ne bois pas 1l… je transpire énormément, il y a eu du soleil quand même tout le week-end. De plus des cloques sur le menton et la nuque sont apparues, brûlée….
Avant d’aller petit déjeuner, nous nous occupons de nos chevaux.

Je prends mes précautions, mon menton et ma nuque me brûlent vraiment, j’ai trouvé une solution… Bon, sur le visage, ça tient trop chaud et je ne vois pas bien !

Ténébra est prête avec nos belles sacoches, faites par Camille (Sellerie Cramers à Poigny-La-Forêt 78) ! Judith prend les photos du départ.Nous partons sur 5.61 km à pied et à bonne allure ! Tout le monde est en forme !
Thierry et Mélodie ont donné le rythme !! Nous avons un pont avec une grosse route dessous… tout ce qu’aime Ténébra !

Et, de nouveau, nous traversons bois, plaines et villages… Mélodie est très indépendante et aime marcher à son rythme ! parfois elle nous rattrape au trot, parfois c’est nous qui l’attendons.

Pour le pique-nique nous avons, encore une fois, trouvé un petit coin sympa. Les chevaux n’auront pas autant de chance, mais au moins ils se reposent !

Nous repartons sur 2,4 km puis ce sont plaines et bois. Ricky, aujourd’hui, reste plus facilement avec Mélodie.

Ce soir, notre étape est chez Mme Janine Bolding. Nous y étions allées l’an passé avec Claire et avions trouvé son accueil chaleureux. Cette fois nous y avons pris les chambres. Sylvia et moi avions un petit appartement ! Nous avons pu choisir l’endroit où mettre les chevaux, la partie proposée avait de l’herbe trop haute et nous étions un peu inquiet pour les tiques… Nous avons également prévu le repas et le petit déjeuner. Comme l’an passé, nous nous sommes régalés ! ah j’ai « regretté » de ne pas avoir son super petit gâteau au matin ! Nous avons parlé de politesse, de langage, des manières de certains pays, (surtout des anglais^^). Les jours suivants, lors de faute de langage, nous faisions référence à cette soirée !

Photos en plus de Sylvia

https://connect.garmin.com/modern/activity/1860722133 Sur 25, 13 km à pied : 13.4 (5.61 au départ, 1 pour les cailloux, 2 avant et 2.4 après le repas et 3 à l’arrivée.

Mercredi 12 juillet
Il a plu toute la nuit, ouf, nous étions au sec ! Le réveil est mis pour 7h30 comme chaque matin, mais nous sommes souvent levées avant. Comme d’habitude, ce sont les chevaux en premier, puis nous rejoignons Janine pour le petit déjeuner.
Il est 6h41 !

Après un dernier petit café, nous partons avec mal, il est 11h20 ! Nous marchons 5.91 km à pied.

Heureusement qu’il s’agissait s’une petite étape car on a eu des soucis de chemins disparus… J’ai dû jouer la débroussailleuse !!
Après les petits arbres morts à déplacer, dégager les ronces, nous voici hors du bois mais… où est le chemin ??
Même Ténébra ne veut plus avancer ! Je dois passer devant !
Et plus nous avançons et plus je m’emmêle dans les pieds et plantes qui me font parfois comme une ceinture !!

Enfin nous retrouvons un chemin et… la pluie ^^

Village… Mélodie fera un écart à cause du K-way d’Yves (comme les chevaux, dans un pré, qui repartaient au galop, dès qu’il s’approchait !!)^^

En plus de la boite à pharmacie, la petite râpe, la trousse de cuir/couteau et divers, l’imperméable et celui de la selle… voici les 3 boites du pique-nique ! La petite sieste, pour certain, est devenue indispensable !

Avant de repartir, Yves montre à Thierry quelques étirements. Et nous sommes prêts à repartir… Nous marchons moins d’1 km que ce soit avant ou après manger, et même à l’arrivée ! Etant partis tard, nous mangeons vers 14h30 ! Heureusement que nous avons les petits lions de Nathalie !! Thierry a ses barres de céréales et moi mes compotes…

Au moins, aujourd’hui, nous avons moins chaud, ce n’est pas une pluie qui nous trempe, du coup c’est plutôt agréable. Nous repartons dans des immenses plaines, mais en Normandie elles sont plus vallonnées que chez nous ! les paysages changent, au gré des cultures. Nous trouvons, pas mal de champs de lins et encore quelques chemins mal « dessiné ».

Proches de l’arrivée, nous descendons.

Ce soir, nous campons sur le terrain municipal de Guernanville. M. Solet (le jardinier) a vu Yves le matin et lui a donné les consignes. Lorsque nous arrivons, c’est l’adjoint au maire, M Larcopage qui nous accueille. Nous avons même des toilettes et un lavabo! C’est le top ! Une partie de l’herbe n’est pas tondue pour les chevaux !

Le temps de préparer nos tentes, nous les laissons ensembles, comme le midi, tout se passe bien. Apéro et vérification des tracés.
Je propose de faire un paddock pour Ténébra, on m’encourage dans le contraire, c’est vrai tout semble aller si bien ! Nous partons manger à l’hôtel où dormira Sylvia.

C’était très bon, très bien présenté, nous étions les seuls dans la salle ! En même temps nous sommes arrivés 20 mn avant la fermeture !
Lorsque nous revenons, les chevaux sont toujours calmes, j’hésite encore et on me dit mais non…
A 1h du matin, ça couine, ça tape… je fais un paddock pour Ténébra, vois une blessure légère sur Ricky. Il en aura deux mais rien de grave, juste un peu de poils en moins. Pas sûr que Ténébra soit la seule fautive dans l’histoire.
Sylvia ne m’en voudra pas (je m’en veux assez de ne pas m’être écoutée…)

https://connect.garmin.com/modern/activity/1860722188 Sur 17.85 km, à pied : 7 km

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami