A un certain âge, on a vite peur…

C’est vrai que l’on se fait des films plus facilement, que l’on appréhende plus aussi le danger (conscience plus accrue aussi non ?)…

Je me suis aperçu avant de monter Ténébra, ce matin, que j’angoissais un peu pour le galop… J’avais décidé de n’en faire, selon son comportement au travail, et si je parvenais déjà au trot, à penser continuellement à garder mes épaules en arrière.

En effet, les deux derniers galops, j’en suis tombée (on est…) ! Et la dernière fois que je l’ai monté seule (mardi), je n’ai pas dépassé le trot, rapide mais trot… Aujourd’hui, dans la carrière et un peu sous la flotte (pas l’averse non plus ! ), exercices, désensibilisation (elle n’a pas bougé au claquage cette fois), mener (pas, trot, pas, reculons), et cercle aux deux mains. Heureusement je parviens à voir quand elle va se mettre en défense et, intervenir correctement rapidement. C’est-à-dire réussir à ce qu’elle fasse ce que je demande sans se mettre en réelle défense… C’est souvent sur la demande du cercle à main droite, mais on finit toujours bien maintenant. Il faut juste, peut être, un peu de temps pour qu’elle oubli la mauvaise image (vive les bonnes mémoires) et, qu’elle comprenne, qu’à ce jour, je ne lui demanderais plus jamais autant !

Puis je l’ai monté, 45 mn (à peu près), aux trois allures et sans tomber ! Elle trébuchait principalement sur les cercles à main gauche, mais pas une seule fois au galop !  

Je pense que le fait d’avoir aussi rétrécis d’un trou les étriers, c’est vraiment mieux ! Ce matin donc, c’était transitions, cercles et les trois allures. Ah j’ai aussi fais au moins…heu… 5 mn… de  sans étriers ! Bon je sais c’est peu, mais je me dis que pour commencer et si je le fais tous les jours, je passerais à 10 rapidement puis d’avantage. Disons que là il fallait que je pense d’abord à ma position des épaules, alors personne n’étant là pour m’aider, je n’allais pas me rajouter des difficultés !

Sinon, j’ai sorti avec Christine, les chevaux de club et rentrés les shets, et seule j’ai mis au pré Utrikab et Joy puis les ai rentrés ! Et pour la première fois j’ai donné un médoc, à Joy ! Avec la seringue dans la bouche. Au départ elle s’est mise au fond du box mais elle l’a bien prit ! En tout cas il sentait drôlement bon le citron !! Ça donnait envie d’y goûter !  

Je suis également invitée à une soirée au haras, pour remercier les personnes qui ont aidé aux concours et d’autres comme moi qui aident souvent…   Vivement lundi !

2 réflexions sur « A un certain âge, on a vite peur… »

  1. Salut Murielle…chouettes , les albums avec les différentes étapes de travail…tiens , alors c’est ce soir la bringue au haras?!! Régale toi et n’oublie pas de nous raconter…
    Merci de ton passage…qu’est-ce qu’elle a la musique ?? tu l’as trouvée faiblarde??Normal …j’aime pas trop quand ça hurle…Pour le billet , bien sûr que tu peux le prendre , il n’est pas à moi , j’ai juste fabriqué le fond…c’est tout!
    Bonne soirée , alors , amuse toi bien…BISOUX

  2. je t’envoie une photo d’un fromager

    ce sont souvent des arbres de  » bois sacre » pour les rituels ancestraux
    ils sont magnifiques
    celui là n’est pas sacré mais pour moi il l’est car c’est celui du village de djilacoune où j’ai passé mes cinq semaines
    bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami