La Cense, degré 1, 24 février 07 Partie 1

Samedi 24 Février

Enfin ce week tant attendu est arrivé ! Aucune déception, beaucoup de travail et de choses à retenir, le soir crevée mais quelle joie, et quelle ambiance dans ce groupe, c’était génial ! Arrivée dès 8h15 samedi matin, je commence par un café en attendant l’arrivée du reste du groupe. Déjà quelques personnes sont arrivées la veille et prennent leur petit-déjeuner (4 sont de degré 6).

C’est Pascaline qui va s’occuper de nous. Nous commençons par nous présenter un peu (et prendre du retard sur le programme ), puis un peu de théorie avant d’aller découvrir nos chevaux. Nous avons eu le choix, ils nous attendaient chacun dans leurs petits paddocks.

J’ai laissé les autres s’avancer (deux voulaient Cheyenne, sans doute à cause de son œil bleu ^^). Je me suis dirigée vers Choco qui déjà, en fait, nous observait. J’ai même dis à Pascaline (notre instructrice donc), « tu es sure qu’ils ne vont pas nous choisir ? »

Mais avant de les prendre nous irons dans le manège. Le cours commence, après la distribution du matériel, en apprenant à manier le stick. Il faut faire claquer la cordelette à un endroit bien précis au sol et des deux mains.

Ensuite nous le posons à terre, le bout de la cordelette en main, nous devons donc le lancer pour le rattraper par la poignée et de suite le claquer sur le mouchoir posé au sol ! Et bien amusez vous à le rattraper !!

Nous allons prendre nos chevaux. Choco est très intéressé par mes poches.

Dès son arrivée dans le manège il veut se rouler et quelle chance, Pascaline me dit que je peux le laisser faire ! Le tout est de bien le suivre le temps qu’il tourne et qu’il décide de se rouler !

ous réapprenons les règles de sécurité, en respectant les distances entre les chevaux en leur apprenant à reculer pour respecter notre espace personnel, nous apprenons à capter leur attention en avec le corps fixer le postérieur !

Le midi, nous les rentrons et vérifions leur eau, ajoutons du foin et partons manger tous ensemble, même Pascaline, après avoir été cherché Remus (un peu loin !) s’est assise avec nous. Nous avons été attablés avec le groupe de degré 6. Une bonne ambiance à table et Pascaline répondant partout ! La pauvre ! Deux jours de stage et trois jours de repos ! Christiane est la plus « vivante speed » mais elle est géniale ! Moins stressée avec nous qu’avec son jeune cheval, comme elle le dit.

L’après-midi une surprise ! Andy Booth est là et nous propose une démonstration d’une heure, pas plus pour ne pas couper le programme des stages ! Heuuu… 2h je crois ça a duré ! Il est bavard ! Il est plein d’humour et parfois son accent ressort bien !

Il devait prendre le sien mais apparemment avec Pascaline ils ont décidé de prendre celui de Christiane, un jeune cheval de 4 ans et qui n’avait donc commencé que le matin même ! Alors, elle, elle était folle de joie  de lui confier son cheval. Nous avons été vraiment impressionnés ! Là il était avec un cheval qui ne connaissait rien, et que lui ne connaissait pas ! Rien à voir avec les démonstrations habituelles !

Quand on le regarde, tout semble si simple !

Il parlait tout le temps, beaucoup à nous et parfois au cheval, il chantonnait aussi ou faisait des gros bruits bizarres !

Il lui a fait faire tout ce qu’on doit faire au degré 1, tête, flexion, désensibilisation à la main, au foulard (là il n’a pas insisté du côté droit par manque de temps), « sauter » dessus comme si on montait, marcher et trotter avec le cheval qui suit…

Ensuite il demande à Christiane si son cheval a déjà fait de la liberté en manège et s’il est facile à rattraper au pré (toujours à cause du temps…), comme elle lui répond oui, il enlève la longe !

Et le suit !! Au pas…Comme au trot ! Un moment le cheval a eu envi de galoper partout, il la laissé faire tout en le canalisant, il continuait à le suivre à distance, à lui montrer qu’il était toujours là et en lui mettant de la pression à distance (regard posé sur le postérieur du cheval, ou expression corporelle bien significative) ! Et là encore, le cheval est revenu près de lui assez rapidement et seul !!!

Puis il a recommencé ses exercices avec un de siens, en allant un peu plus loin vu que celui-ci connaissait ! Tous les exercices sans rien, à la main juste posée, à l’expression corporelle ! C’est vraiment bluffant ! Puis il nous a fait aussi une démonstration en étant monté, tout ce qu’on peut faire sans enrênement et même sans les mains… Ce qui est marrant c’est qu’il a les mains drôlement hautes au trot, mais les rênes longues aussi !

Arrêter, tourner… Même le reculons peut se faire qu’avec l’assiette et les jambes ! (sans licol !) On a bien fait de préférer voir Andy à une vidéo !!

De plus il est vraiment plein d’humour !! Et répond à toutes nos questions ! Il est même très bavard. Laurence, Michel et moi avons pu le constater le soir avant de repartir chez nous (à la fin de la première journée). Il nous expliquait aussi la différence entre plusieurs pays … La France étant vraiment mauvaise dans plusieurs domaines !! Mais le pire c’est pour la longévité des chevaux ! En France elle n’est qu’entre 8 et 15 ans ! Quand on sait que la moyenne ailleurs est de 25 ans !! Ça fait mal !

En fait on commence à publier des chiffres que depuis très peu de temps, quand on les découvre on se dit qu’il fait vraiment agir et réagir !!

Il nous a dit aussi pourquoi la séparation de Pat Parelli avec La Cense, cela vient aussi de la FFE (qui officieusement n’aurait pas souhaiter avoir d’américain….. !) Mais Andy est très heureux là, et au moins on commence à le connaitre !

Pascaline super sympa nous a fait plus d’une demi-heure de plus pour rattraper le temps et ne pas trop en perdre sur le programme ! On a apprit également à bouger les postérieurs et antérieurs, de près et à distance… Puis je suis rentrée à la maison… la tête pleine de rêve, fatiguée, et hâte d’être au lendemain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami