A ma grand-mère

A ma grand-mère

Ce jour serait ton anniversaire mais…

Mais tu as disparu depuis 3 ans.

Aucun de ces jours qui passent

Ne m’éloigne de toi…

Je n’ai pas accepté que tu sois ainsi emportée,

Il était encore trop tôt même si…

Même si tu faisais partie du « troisième âge ».

Tu as été saisie, tu nous as été arrachée,

Non je ne l’ai pas accepté…

Souvent encore il m’arrive en t’évoquant,

Simplement,

De fondre en larmes…

Une génération nous séparait mais

Tu étais la plus proche.

Toujours à l’écoute,

Toujours pleine de tendresse…

Comme cette tendresse me manque encore…

J’aurais aujourd’hui tant de choses

A te faire partager, te rendre fière…

Que se soit dans mon cœur ou dans mon âme,

Ce n’est pas la dernière minute que je retiens,

Mais tout ce que tu as été pour nombre

D’entres nous.

Nous t’aimions tous tant, je t’aimais comme une mère,

Une amie, une confidente.

Non je n’accepte pas ton départ si brutal,

Mais en moi tu es et resteras….

8 réflexions sur « A ma grand-mère »

  1. J’ai perdu ma grand-mère le 16 mai 2006 et ma grande-tante le 16 Mai 2007. Elle était belle-soeur mais était comme des soeurs. Ce poème m’a très touché et m’a fait revivre beaucoup de chose durant les quelques instant de lecture que tu m’a offert. Merci encore. Jean-Michel.

  2. Euh… pardon… j’ai fait une faute là… Je voulais écrire « TU écris de beaux textes tu sais » et non « Je écris … », j’étais partie sur une idée, j’ai changé d’idée et oublié de corriger le début… :-(.

  3. Kwé Murielle,

    Ça m’a pris qq jours pour venir lire ton texte que je pensais prenant et il l’est effectivement. La douleur de l’absence, je connais… et tellement difficile à comprendre quand on a pas vécu cela, profondément.

    Je écris de très beaux textes tu sais? C’est une facette de toi que je ne connaissans et qu’il me plaît à découvrir.

    Welalin encore,

    Bizz, bizzz copine,

    LadyHawk – Ketwitèw Wejùsn

  4. Salut Murielle Arrivée un peu par hasard sur ton blog, déjà je le trouve bien fait et le poème sur ta grand mère ma touché, moi aussi j ai perdu ma grand-mère il y aura bientot 3 ans peu de temps aprés mon grand père et la en septembre 2004 mon oncle. C est trés dur on oublie pas, on garde en mémoire les bons souvenirs et on se dit que la vie continue car il y a encore plein de belles choses à faire et à vivre bonne continuation à toi sophie

  5. je ne suis pas étonné de trouver le mot d’ydahelle en commentaire à ton poème, elle qui nous laisse aussi de façon émouvante des traces de ses liens profonds avec sa « Grand-mère ». Garde ta sensibilté ,Murielle, continue à nous faire partager ces mots qui marquent ta vie ! Très sincèrement. Ange

  6. bon, ben je ne dis rien de plus car je ne sais po quoi dire, j’en suis émue de t’avoir lu aujourd’hui…… bisous à toi murielle 🙂 liloute

  7. Bonjour,J’adorais ma grand-mere et ma grand-tante! Elles étaient mes complices, elles savaient rires et m’écouter, elles ont toujours été là! L’une est partie, puis l’autre! Cela fait maintenant 8 ans que je n’ai plus leurs rires au téléphone quand j’appelle dans mon ile, et ma blessure est toujours béante! Je comprend tout ce dont tu parles, elles me manque aujourdh’ui comme si c’était hier! Cela fait très mal! Bises amicales!Ps: Je reviendrai!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami