Ursula et la couverture

Comme tous les jours, pour aller à Rouvres, je passe devant plusieurs écuries et grands prés. Samedi soir, dans l’un d’entres eux, je vois une jument avec la couverture qui pend sur le côté. En revenant, je m’arrête devant le portail et téléphone. Le monsieur me demande quel pré, me dit qu’il y va et me remercie. Dimanche je repasse, et vois la même jument avec sa couverture, toujours penchée et se rapprochant du sol. Lundi, rebelote ! Là, j’appelle (répondeur) de nouveau, en précisant que je trouve cela dangereux, que je passe deux fois par jour devant leur pré ayant moi-même des chevaux. Aujourd’hui, quand je passe, je crois halluciner ! Je vois deux personnes dans le pré qui venaient de finir de mettre le foin, et la jument… pas loin avec la couverture… pendante !

Je vais à Rouvres m’occuper des miennes, j’étais juste à l’heure pour Chloé. Vers 16h00, je reçois un appel et ne peut répondre, il y a un message. Deuxième appel, je ne peux toujours pas répondre et cette fois c’est suivi d’un sms. Et le monsieur m’explique ! La proprio est partie une semaine au ski en laissant une couverture cassée sur le dos de sa jument, qui ne se laisse approcher que par elle !! Elle lui a dit que « ça tiendra ! »
Il paraît que l’an dernier elle lui avait déjà fait le coup !

Dans son message, il me propose, si j’en ai envie, d’essayer ! OK ! Je l’averti quand je pars de Rouvres et on se rejoint dans le pré, il est 17h50. On discute, je lui demande un peu le caractère d’Ursula (je suis bloquée du dos depuis hier soir, pas envie de prendre des risques !). Très encourageant le monsieur, une autre personne était là également, me dit que 2 personnes sont déjà venues essayer, ainsi que lui-même. Il me propose des carottes ou granulés, je lui réponds : « rien ». Il est très surpris, je lui expliquerais plus tard pourquoi.
Je commence donc l’approche. Si je mets trop de pression (pas accéléré par exemple) elle se met à trotter voir galoper. Cela ne me rassure pas, car un bout de la couverture traine, maintenant, au sol et elle peut marcher dessus. Une fois que j’ai vu que non, le morceau se « soulève », je la laisserais galoper (jamais longtemps).

Vers 18h45, le monsieur vient me voir, avant de partir, et me dit « si vous y arrivez, je vous paie une bouteille de champagne ! » Je réponds que je le fais pour la jument, pas pour une récompense (bon, quand même, la proposition est sympa !! :D). Et là, il me dit : « En même temps, je ne prends pas un grand risque » ! « En effet, je rentrerais avant la nuit, mais si j’y arrive, je pose la couverture sur la barrière là-bas ». « oui, oui ». C’est dit vraiment gentiment, mais un peu l’air de dire «tu peux rêver ! ». Je reprends, mais avec un peu plus d’énergie dans le corps, et toujours une voie calme qui explique ce que je veux faire. Plusieurs fois, elle se laisse approcher, va même sentir ma main, mais pas suffisamment près pour lui ôter la couverture. Avec mon énergie, elle prend des petits galops en râlant ! Je lui dis que je comprends très bien son agacement et que « couverture enlevée = le départ de la dame chiante ! »

15 mn à peine, après le départ du monsieur, elle s’arrête, je m’approche et…elle ne bouge pas ! Je la félicite, la caresse, elle a un petit tressaillement, mais ne bouge pas… Je peux enlever cette fichue couverture ! Elle reste deux secondes encore, une caresse et s’en va vivement !  5 mn après, quand je pars, elle se roule ! j’envoie la photo au monsieur en mettant : « et voilà » ! Je redis merci, à Ursula, pour son courage. Jument au passé douloureux, maltraitée et qui maintenant ne se laisse approcher que par sa proprio…
Le seul « reproche » que je pourrais faire à ce monsieur, c’est de ne pas pouvoir attraper TOUS les chevaux qu’il a en garde ! Comment fera t’il s’il y a un vrai souci, et que le proprio est absent (hospitalisé par exemple…) ?
Mais la proprio qui lui répond que : « ce n’est pas grave, ça attendra mon retour. »… hum !!

Sinon, comme je suis bien bloquée, pas de balade aujourd’hui, carrière pour les deux miss avec Chloé. Dipti était très dissipée, séance difficile ^^

Demain je vois le chirurgien pour mon genou, je dois lui parler des semelles, si elles sont la cause de : Déviation angulaire globale de 5.4° en varus à droite et de 1.5° en valgus à gauche. Et le reste des radios, cervicales surtout, ne sont pas top…

Quelques photos : fleurs dans le jardin, les « inséparables » Ténébra, Panek et Dipti .

En vidéo Simone et Korrigan qui s’éclatent sous les yeux de Judy (maman de Korrigan), et Flor qui découvre la chaise pliante !

https://youtube.com/playlist?list=PLCsshbBiGti_LX2vzK9AjVcqKcteN5Zwq

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami