Suite pour Ténébra et Dipti… Examens pour moi

Lundi soir, quand j’arrive, elles sont un peu plus haut que la moitié du pré. Il semblerait bien qu’elles n’ont toujours pas accès au foin… Il y a encore des courses-poursuites, car, quand elles viennent vers moi, certains suivent…
Je reste un moment avec elles, les nourries, elles me suivent quand je fais le tour du pré. Je leur apporte du foin.

Mardi, un peu la cata ! Toujours pas de foin. Heureusement qu’Antoine était avec moi car je n’aurais pas pu aller à la carrière seule avec les deux !
Elles sont toujours à la même place, vers le haut du pré mais … mais … il y a une petite shet avec elles !! Simone s’est barrée de son pré et restait avec les juments ! Elle nous a suivi jusqu’à son pré.

Ténébra, Dipti et Simone (qui n’est pas dans le bon pré) !

Nous arrivons vers la barrière du pré de Korrigan, impossible de l’ouvrir… Et là Horace se jette les dents en avant sur Dipti (tenue en longe !!) et je suis juste là ! Deux coups de stick en sa direction, il recule et recharge ! Je donne Dipti à Antoine et je le vire jusqu’à l’abri … Nous sommes obligés de revenir sur l’autre porte mais là….GADOUE ! (à cette époque normal ^^) jusqu’aux mollets … et bien sûr, comme ailleurs, le pré est plutôt sec, je n’avais pas mis les bottes…et Antoine était en basket… Ensuite, mauvais timing, dans l’allée conduisant à la carrière, quelques chevaux mangeaient.. Fanny est venue nous ouvrir et nous avons pu passer sans encombre.
Petit travail juste de longe avec les deux, les allures en cercle et déplacements latéraux. C’était juste pour découvrir.
Nous retournons par le pré de Korrigan et là nous parvenons à ouvrir ! Il y a un « système » un peu difficile 😀 !
C’est l’heure d’aller manger…  Elles repartent tranquilles une fois fini. Cela me rassure un peu, elles ne me montrent pas le désir de quitter le pré !

Mercredi, c’est de nouveau le soir que j’y vais, il fait encore un tout petit peu jour. Thierry a mis du foin hier soir, de façon à en avoir à deux endroits. Sauf que quand j’arrive c’est le groupe que je vois sur le round ! pas les miennes… Forcément de l’autre côté il n’y en a plus^^ !
Le foin était sur une palette. Elle a déjà bougé qd je vais voir. La moitié de la palette dépasse et se trouve entre le round et la clôture.
Les filles me voient et viennent …forcément !
Et là c’est toujours Horace qui leur fonce dessus… A croire qu’elles ne veulent pas le blesser car c’est le seul qu’elles fuient (et je suis sure que ce n’est pas de la « dominance »). Je vire tout le monde afin de pouvoir nourrir tranquille… Hum… pas de foin de l’autre côté (ça je le saurais après^^ quand je vois les lumières du tracteur et qu’on se cause par téléphone avec Thierry…), je garde mon petit monde à distance avec le stick.
Mais… je fais aussi autre chose ! ou plutôt, je laisse faire…
Flore avance, fait des rapprochements en se « protégeant » avec le round, ça tourne, ça couine mais rien de plus et…. ça mange ensemble !
Panek du coup approche… Ça bouge un peu trop, je demande à Flore de s’éloigner. En effet ça bouge même pas mal ! Ca couine, ça tape….Panek traverse la palette…deux fois ! (personne de blessé). Je suis très surprise car là, Dipti se fait plus virulente que sa mère ! Elle tape, mais ne s’éloigne pas assez vite et prend les 2 postérieurs dans les fesses. Non, je n’interviens pas, là ce n’est pas mon rôle.
Il finit par s’éloigner de lui-même ! Flore reviendra un peu.
Ce qui est assez drôle, c’est que pendant le « repas », Panek a chassé deux fois Horace, qui tentait d’avancer, chaque fois que je tournais le dos, comme ds « 1 2 3 soleil ! »
Pendant que Thierry installe le ballot de foin, il y en a une autre qui va faire aussi une tentative, Sonatine, c’est moins violent qu’avec Panek, il repart, aussi, plus vite ! Tout le groupe a compris qu’il y avait le foin de l’autre côté, ils suivent Panek.
Je reste encore un peu, parvient à bouger le round et virer la palette.
Ce midi, Thierry m’envoie une photo, les juments délaissent le foin et broutent ! Cool, elles ont du prendre ce qu’il leur fallait !

Ce soir, quand j’arrive, elles remontent de la rivière avec… Elixir ! Cool, nous en sommes à 4 chevaux /6 d’approchés. Juddy, je crois qu’elle ne s’en est vraiment jamais approchées. Horace attaque…
Comme à chaque fois, elles viennent me voir et là…comme à chaque fois…. Horace leur fonce dessus ! Bon, je crois que je vais devoir avoir une explication avec lui… Le fait il aussi quand je ne suis pas là ?? Parce que je m’aperçois qu’il les attaque à chaque fois qu’elles viennent vers moi !!
Cela promet pour ce week-end où je vais être seule avec les deux pour tout traverser….
Le reste du troupeau est de l’autre côté, sur le foin bien sur ^^ ! Je pense que deux endroits là sont vraiment nécessaire, surtout que sur le râtelier ils ne pourront pas être à 8 sur 3 côtés… Les deux autres partent au galop. Je nourris, elles vont sur le foin, je fais le tour presque complet (je ne descends pas à la rivière) du pré !
Je fais une seule halte à mi-chemin dans la montée, je suis contente. J’avais, je pense, un bon pas ! Si j’y pense je mettrais la montre en mode marche demain. La descente est plus lente, par endroit ça glisse un peu et les genoux aiment moins !
Elles sont tranquilles, je file ! Voilà pour les juments…

Pour moi…

  • Hier je vois un spécialiste pour le dos… Après examen et questions, il veut un scanner pour savoir si on opère de suite ou si on peut attendre. Je lui dis en souriant « mais j’en suis qu’au grade 2 (il y en a 4), ça peut, peut-être attendre le 3ème ?»  Et non, ça ne marche pas comme ça…  Il n’a pas trop aimé l’histoire de mes flageolements dans les jambes…Il confirme aussi une scoliose (petite mais scoliose donc pas qu’on redresse juste avec des séances kiné….).
  • Ce matin, le pneumologue, après consultation, un test et questions me demande également un scanner pour vérifier s’il s’agit juste d’emphysème (soignable par des séances kiné). En effet mon poumon ne se vidant pas entièrement, ne se reremplit pas entièrement d’air sain, non plus ! Ce qui explique mes essoufflements et l’impression (peut-être) de gêne.
    La semaine prochaine c’est cardio….

Et pour rappel, en août l’an dernier, j’apprenais que j’avais la DMLA sur l’œil gauche… et après on s’étonne que je n’aime pas consulter…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami