Les semaines se suivent et ne ressemblent pas !

En effet, la semaine dernière, j’étais très positive et pour cause ! Elle a été la semaine des meilleurs progrès ! Et vendredi, pour la première fois, quand je me lève je n’ai pas de douleur, juste un tiraillement. Cette journée va être au top mais… Forcément, il y a un mais… Je me sentais tellement bien, que j’ai dû « forcer un peu ».

Nouvel exercice en balnéo : vélo en danseuse, je commence quand même doucement ^^ !
A la salle :
– le tapis de marche : je commence à lâcher une main après l’autre, puis deux ; je me rends compte que je manque d’équilibre sans les mains. Dehors, j’ai gardé une petite boiterie, que j’apprends à corriger sur le tapis.
– presse : je monte jusqu’à 30 kg, je les sens…  70 à 25 kg, 70 à 28 kg et je termine avec 70 à 30 kg.

Le vendredi se passe donc, très bien !

Les douleurs ont reprise en force dès la nuit. De plus, n’ayant pas mal, je n’avais rien pris ! Elles n’ont pas cessé (un peu atténuées depuis hier) ! A certains endroits, j’ai comme des bleus. J’en parle avec Mathias, le kiné, il pense que ça peut être veineux. Il me demande si j’ai déjà fait un examen cardiologique, quand je lui montre la trace restante, depuis juin, des 2 coups de pédales sur le haut de ma cheville (ça avait fait un bel hématome, et là, j’ai toujours une trace rouge). Sophie m’a aussi conseillée de faire une prise de sang pour calculer les Ddimères (fragments de fibrine, la principale composante des caillots sanguins). Selon le résultat, ça pourrait expliquer mes malaises vagaux…

Rendez-vous pris chez le médecin, je verrais ce qu’elle pense de tout ça.

Lundi et hier je suis allée doucement sur les exercices… enfin, surtout hier. Lundi, je n’arrivais pas à me lâcher, je ferais donc juste mes 30 mn de marche en faisant attention au schéma. Pour la presse je vais quand même au 30 kg. Avec Mathias, cette semaine ce sont des exercices d’équilibre qu’on ajoute aux électrodes etc…
Entre les barres parallèles, je dois marcher sur des barres en mousse, en essayant de ne pas se tenir, bien évidemment… Cela paraît tellement facile ^^ !

Hier, sur un carré de mousse, je dois me tenir quelques secondes sur un seul pied. Pour le gauche ça été compliqué… Ensuite je dois me tenir sur deux demi-sphères à picots  puis, il en installe 4, je dois marcher.

Et pour finir c’est tenir en équilibre sur cette « balle ».


Mathias est satisfait de mon équilibre, il ne pensait pas que je tiendrais aussi bien sur cette balle. Me voilà rassurée, au moins pour ça !Cette nuit, le vent a bien soufflé, avec de grosses rafales (entre 90 et 100 km/h, d’après le site de la météo) ! Ce matin, je suis allée vérifier si les juments allaient bien. Il n’y a pas eu d’arbres de tombé mais quelques grosses branches. J’en ai profité pour faire leurs pieds, Dipti boite depuis hier… Marche ce matin, j’y retourne ce soir et cela me fera 2 km d’assurés 😀
Ce qui est drôle, c’est que Dipti m’a regardé faire mon tour, et ne m’a pas suivie ! Elles sont même allées sur leur parcelle ouverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami