Une réflexion sur « Le mot AGACÉ »

  1. Salut Copine,

    Alors, qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce que personne ne comprend ? Que tu es obligée de ralentir? Que tu ne peux faire ce que tu aimes ? Si c’est ça, je te comprends. Bon, j’sais que j’suis à 6000 km, mais te comprends quand même, parce que je me suis assez souvent cassée la gueule pour comprendre (voire même ressentir) ta frustration. Mais, dis-toi que tu recules pour mieux sauter. Et un temps d’arrêt n’est jamais vécu pour rien, jamais. Je me suis souvent rendue compte que j’avais vécu des trucs que je n’aurais pas vécu, si je n’avais pas été obligée d’arrêter. (bon me v’là qui philosophe !!! mdrr).

    Si t’as envie de …. tu te gênes pas hein? T’as été là, eh ben… suis là….. enfin… à l’autre (la 2e….), mais suis là ….

    Bise, bise et … bise,

    Vox…xx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami