Virée en Auvergne… retour : un compagnon de plus !

Lundi départ 6h15, tout le monde fait un petit déjeuner et en voiture. Le premier arrêt après 3h de route, pour faire un « vrai » petit déjeuner, et un peu de repos pour moi.

Notre ère de pique-nique, presqu’arrivés !

Pendant la route Claire a appelé pour savoir si on était bien parti. Je profite de cet arrêt pour lui dire ou nous sommes. Arrivés à la Chaise-Dieu, elle est là dehors entourée de ses chiens. Nous descendons et la première chose est de faire attention à un des chiens qui est arrivé il y peu de temps.

L’accueil est chaleureux, il y a déjà comme un courant qui passe… Jusqu’à mercredi après-midi nous n’avons pas pu « travailler » ; il a plu.

Nous avons fait une grande balade « sauvage », sur les terres de Claire et remit des clôtures qui ont été brisées par de vrais c… ! Nous avions les pieds trempés, mais tout le monde était vraiment bien !

Claire pensait réintégrer le campement très vite, mais du coup, après le mal de tête du premier jour (4 enfants ça fait du bruit), elle riait tellement qu’elle est restée avec nous jusqu’au bout ! Ça été des journées et soirées formidables, on n’a pas arrêté de rire. En nous voyant, on avait l’impression qu’on se connaissait depuis des années.

Et quand on a pu travailler mercredi et jeudi, on y a mit un sacré coup et, là, tout le monde a su rester sérieux ! Mercredi, nous avons déclôturé et clôturé un de ses terrains, puis nous avons installé le lit dans la caravane. Jeudi nous avons fait le « déménagement » de l’appart vers le refuge, enfin le principal pour qu’elle puisse s’installer. Elle a hésité un moment à rester y coucher, surtout quand en fermant la « porte », elle me fait : « Ecoute… c’est pour ça que je suis bien ici… » Entre le cadre, et le seul bruit de la nature, en effet comment ne pas être bien ! Néanmoins nous avons eu le plaisir de l’avoir pour cette dernière soirée…

Pendant tout ce temps, Jo, le chien avec qui on devait être prudent, s’est rapproché de nous, dès le mardi en fait ! Claire me dit qu’il va être mit en adoption, financièrement elle ne peut pas le garder. Et elle ajoute «  lui, il t’a adopté ! » Il montait dans ma voiture, même si celle de Claire était à côté, et il allait sans cesse avec les enfants! Tout va se décider très vite et dès le mercredi, il rentrera avec nous…

Lili et sa sœur jumelle Lou  , Jo encore chez Claire, Capel , Léa qui ne sortait que le soir les 3 premiers jours. Cachée ds le panier Léa, puis Pepette et Réglisse  

Jeudi, même crevée de la journée, Claire a nettoyer tout le petit salon, et a changer les meubles de place, pour faire « beau, pour notre dernière soirée ». Et même fatiguée, elle a essayé de continuer à faire rire les enfants !

Encore une journée de travail 🙂 On récupère et vide les jerricanes, avant de les laver… Et encore les granulés qui s’échappent! Pour la troisième  fois ! 

Vendredi matin on a chargé la voiture et comme on a prit du retard sur l’heure de départ prévu, elle n’a pas voulu que je l’aide pour le dernier voyage et tout le linge qui sera à étendre ! J’ai donc juste lavé tout le haut. On a prit les dernières photos ensembles, et on avait bien un pincement au cœur quand même !

En restant ainsi, avec elle, je comprends encore moins que des personnes puissent dire autant de mal !! Elle a peu et arrive encore à donner, alors que déjà le logement nous était offert !! De notre côté, nous avons essayé de lui apporter tout ce que nous pouvions…

Sinon nous avons aussi visité un peu le village, fait le parcourt de 4kms, « le serpent d’or », et surtout nous sommes allés chez Patrice et Christiane, un couple de fermier génial ! Ils nous ont reçus alors que leur saison de visite ne démarre que l’été ; Claire les connait et les a appelés pour savoir si on pouvait venir. Tristan, leur stagiaire, nous à fait faire le tour, en nous racontant l’histoire des 4 lutins ! Et après…. Alalalala après…. Un goûter !!!!

L’abbaye de la Chaise dieu, Balade de 4kms, « Le serpent d’or »

Les alpagas, l’oie de JS !! Aribo le chien de Patrice et Christiane, la traite    Tristan, notre guide…

Avec le lait, le yaourt, le beurre et les confitures tout est fait maison et bio ! On s’est régalé !!! Nous ne sommes pas repartis les mains vides ! Patrice nous a montré la traite et a même fait essayer les enfants !

On est reparti avec du lait chaud… Là encore, le goûté nous a été offert par Claire ! Enfin voilà, on a passé 5 jours formidables, et même sans télé (juste les infos), sans pc (je n’ai même pas voulu y aller pour les mails ^^) personne ne s’est ennuyé !

Plusieurs balades avec Jo, pour qu’il s’habitue à la laisse

Pour le retour du vendredi, nous sommes partis vers 15h20 (alors que j’avais dit 14h). Jo était à la place qu’il a choisie la première fois (au fond de la voiture). Lors de l’arrêt, vers 18h30, nous avons gouté reprit de l’essence, donner à boire à Jo et le sortir. Là, pour la première fois il ne s’est pas précipité pour sortir ! Durant tout le trajet, il n’a rien dit. Quand nous sommes arrivés près du premier village près de chez nous, il s’est relevé et a couiné un peu. Puis, sans doute voyant qu’on ne s’arrêtait pas, il s’est recouché. Arrivés vers 20h45, je le descends en laisse et on part à la découverte du jardin.

Quand on passe près de la lapine, il a eu peur. En fait elle était en bas et elle est remontée très vite, du coup il a aboyé, et là elle s’est mise à taper du pied très fort ! Ce matin ils ont presque fait un nez à nez.

Il a fait le tour de la maison, n’a même pas essayé de monter à l’étage, mais sur le canapé oui ! On a eu très peur quand le grand est rentré car Jo est sorti ! Il est revenu dès que je l’ai appelé mais les voitures allant très vite….

On a l’impression qu’il s’est bien habitué à la maison, il commence à ne plus réagir à chaque bruit de porte, tant que moi je ne bouge pas ! Il se laisse mettre et enlever la laisse, et surtout quand je la prends il sait qu’on sort !

On est allé voir les chevaux ce matin. Il en a un peu peur mais a réussi à faire un nez à nez avec Ténébra. Je savais que les juments n’avaient pas peur des chiens, et que lui n’attaquerait pas.

Après j’aimerai bien qu’il sache rester au paddock le temps de les travailler et ensuite pouvoir sortir en balade tous ensembles !

Jo à la maison, devant les poules, avec Genga

3 réflexions sur « Virée en Auvergne… retour : un compagnon de plus ! »

  1. Je viens d’avoir Claire au téléphone qui m’a raconté votre séjour dans la joie et le rire. Aussi, je passe ici, déposer une trace de mon passage. Je suis contente pour Jo qu’il est trouvé une famille… A la différence de l’homme, les animaux comprennent très vite qui sont les bons et qui sont les méchants….
    Je t’invite comme amie, tu es libre d’accepter ou pas… Cordialement. Nadine

  2. Chère Muriel,
    Je viens de lire ton billet, et j’ai eu Claire au tel.
    Vous lui avez redonné le sourire, le pep’s qui l’avaient quitté depuis toutes ces affaires.
    Tu as une famille formidable, et merci pour Jo. Il ne pouvait trouver mieux.
    Hier soir, j’ai bcp rit en voyant les photos persos!!
    Décidément Claire est … très photogénique !! lol
    J’ souhaite de tout coeur que cet été, tu puisses faire 1 p’tit détour par le 43, aux dâtes prévues.
    Ce sera un vrai bonheur de franchir cette barrière virtuelle.
    En attendant, je t’envoie 1 invit  » ami » , et j’espère que tu accepteras.
    Grosse biz à toi
    Bon dimanche à toute la famille

  3. La semaine a été merveilleuse pour moi. Vous me manquez déjà…. qui l’aurait cru !!! Quatres « petits monstres » tellement super que même le bruit de leur présence m’a manqué après votre départ. Heureusement reste les photos perso qui me donne encore l’occasion d’éclater de rire toute seule. J’ai fini de mettre à jour les nouvelles sur le site et j’avoue que j’y ai mis plus de photos que prévu, mais c’est de si bon souvenir !!! Je vous embrasse tous très très fort. A bientôt pour voir les chevaux galoper chez eux. Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami