Une chute en cours, une étrivière qui casse…

Nous avons sauté du croisillon aujourd’hui mais avant …

Donc Haould, qui de moins en moins baisse les oreilles au box (Cécile m’a dit que les bardes en général faisaient tous ça…), se méfiait dans la carrière du côté des champs. Cécile me dit qu’il doit y avoir des lapins et qu’en plus il n’était pas revenu dans cette carrière là depuis au moins 3 mois…

Donc petit à petit, je l’emmène vers cette ligne qui l’inquiète… tout va bien… Mais voilà… je parle et me dirige vers Cécile, on vient de repasser au pas, rênes longues et toutes détendues !

D’un coup Haould saute en s’écartant et en allant de l’avant…. Et paf par terre !

Mais, contrairement à Ténébra, lui n’a pas fait gaffe, il se tenait là droit comme un piqué, les oreilles pointées vers l’horrible chose effrayante… le pied sur mon MOLLET !!!

Déjà Cécile, Viviane et moi-même, on a eu peur car, je suis passée en dessous, ou lui m’a enjambée… pour pouvoir se retourner…

Je pense que j’aurais un bon bleu… heureusement j’avais ma ceinture… le dos a un peu pris aussi… Ensuite nous sautons, tout petit, au trot… je pars pour un deuxième tour mais voilà mon étrivière casse !!!!!

Heuuu vendredi prochain, m’arrive quoi ??

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami