Genga : mise en selle

J’ai travaillé Ténébra au sol, puis montée, et ensuite Genga montée. Le sol était moins gadouilleux qu’hier donc on a pu galoper un peu et… heureusement ! Genga n’attendait que ça !

J’ai même fais de la mise en selle avec elle aujourd’hui… et c’est très confortable, tant que j’arrive à lui maintenir un petit trot ! J’ai appris que c’est une ancienne trotteuse. Mais elle n’a pas du beaucoup travailler en tant que telle, car elle démarre très bien au galop !

A part toujours à droite, ou elle entre, en effet, dans un grand trot avant. Mais je n’ai pas encore beaucoup travaillé les départs avec elle. On a fait du passage de barre et quelques figures de manège. Elle commence à me faire des diagonales et doublés bien droits. Les voltes et demi volte, aucun soucis. Elle est vraiment souple.

Ce qui était marrant c’est de voir les réactions qu’elles avaient l’une et l’autre, pendant que j’en montais une. Le point commun, elles sont restées en place du début à la fin, au même endroit sur un des petits côtés. Quand j’étais sur Ténébra, chaque fois que je passais devant ou à côté de Genga, celle-ci baissait les oreilles…

Je me méfiais de leurs fesses ! Surtout Ténébra qui a tenté de me donner un coup de cul au sol ! Je ne sais si c’est test ou pas contente ou trop contente ! Mais heureusement que j’avais les bonnes distances de sécurité (quoique j’ai trouvé un peu juste). Je pense avoir bien et vite réagis sur ce coup et, si je le dis, c’est que j’ai avant tout su garder mon calme.

De plus, elle a du comprendre (je ne l’ai pas corrigé ! je rassure^^), car elle a été impec après, même montée ! Pas un test ! En fait, j’ai pu voir ainsi comment travailler les deux quand je serais seule.

J’ai contacté, …le répondeur d’… un maréchal ferrant. Je crois que je vais devoir le rappeler moi…

Demain, pieds et pré.

Une réflexion sur « Genga : mise en selle »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami