Aller au-delà de la douleur = plaisir !

Non, non je ne suis quand même pas remontée… mais ce n’est pas l’envie qui me manque !! Je me maintiens à ce que j’ai décidé : attendre la radio de contrôle du 24 ! Car comme a si bien compris Linda, j’en serais malade d’attendre encore plus longtemps pour avoir voulu aller trop vite… Mais ce matin après les exercices normaux de « mise en forme » (j’appellerais bien ça comme ça tiens ^^), je voulais la faire sauter…

Donc voici un petit schéma pour montrer. Je ne peux pas la faire sauter trop haut, d’abord parce que pour le moment ce n’est pas trop la hauteur le but mais la manière, et de plus je ne suis pas en état de gérer un conflit violent…

Elle avait la place de tourner juste après le croisillon et avant le vertical. Je lui montre le croisillon, pensant lui faire d’abord sauter celui-ci plusieurs fois et aux deux mains, avant d’attaquer le vertical, et ensuite, voir, peut être, les deux ensembles. J’oubliais de préciser que ce parcours se fait avec la longe de trois mètres, pas en liberté !

A l’autre main (droite, tiens elle change de préférence…), nous commençons par le vertical, mais là elle ne le veut pas… une fois, deux fois…. La troisième elle le passe et va naturellement sur le croisillon…

Si je dis dans le titre aie ouille, c’est qu’à un moment (je crois quand je voulais qu’elle s’arrête, trois mètres c’est court pour la suivre même dans un petit galop), j’ai insisté un peu et j’ai eu mal par un mouvement au sacrum… Je l’ai peut être remis droit .

Enfin là ça va et je suis contente de ce qu’elle a fait… Sauf qu’elle a du avoir une poussière ou je ne sais dans l’œil, et elle m’a fait peur ! Elle s’est mise à faire des grimaces, à fermer son œil qui pleurait ! J’ai massé et quand je suis partie, elle l’ouvrait et ça ne pleurait plus. J’ai averti qu’on vérifie d’ici ce soir. Je l’ai faite brouter le temps que Benjamin repaille son box, j’ai rentré Kesboun et Utrikab, puis aider à nourrir.

Certains chevaux (en commençant par les poulains) ont chopé la gourme (ce serait une grosse grippe pour nous) et c’est franchement enquiquinant car très contagieux… Tout est désinfecté (y compris les longes, licols et brosses…), mais certains box ont un bout de grille de séparation au niveau de la mangeoire…On sait que d’autres vont l’attraper… Toute une partie (ce qu’on appelle l’écurie du bas) est pour le moment complètement protégée… Le plus ennuyant est pour un jeune poulain Spirit, il a déjà eu tant de soucis (pneumonie à la naissance et encore autre chose plus tard), il était déjà affaibli et là, le véto parle même d’euthanasie si cet antibiotique ne fait pas effet (le troisième qu’il essaie), car il souffrirait si on le laisse ainsi… Vivement que ça s’arrête et pourvu que tous s’en sortent !

2 réflexions sur « Aller au-delà de la douleur = plaisir ! »

  1. Oui Murielle, toutes les photos qui sont sur mon blog sont de moi, merci pour les compliments.
    Jipi

  2. c’est ça ce que t’appelles être prudente?? Pour un peu tu les aurais sautés avec elle tes obstacles….PFFFF , pire que dews gosses ces  » vieux  »
    Remarque , c’est bon pour le moral , c’est sûr et quand le moral va , tout va …spa??
    bizzzzzz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami