Et que devient Ténébra ?

Mais en fait tout va bien, on continu de progresser ensemble et je m’éclate avec ! Elle commence à acquérir une bonne endurance, et maintenant nous travaillons les transitions galop/trot/galop, car le re départ au galop, pas facile…

Hier, je me suis aperçu qu’elle savait (à la voix) ce qu’est un cercle, une diagonale et même un doublé ! Je lui demande (par la voix donc) avant la lettre pour la préparer, et vraiment elle le fait toute seule. Egalement sur la reprise de dressage, il y a des passages ou si je doute et bien pas elle ! Elle sait exactement quand faire la serpentine par exemple. Extra quoi !

Par contre faire les exercices étho dans la petite carrière, ce n’est pas le top ! D’abord parce qu’il y a beaucoup plus de distraction, surtout quand un cheval est juste dans le pré à côté et vient la voir, et des cavaliers sur la grande carrière (visible). En plus elle est même parvenue à trouver une petite touffe d’herbe sous le sable !

Seule, ne pouvant pas la lâcher (j’aurais bien tenté vu qu’elle ne bouge pas, mais bon la sécurité et prudence avant tout), ce n’est guère pratique de déplacer des barres et les plots avec une main ^^… Donc aujourd’hui, ce sera grande carrière pour le travail au sol. La semaine prochaine je pourrais peut être pas du tout la monter car Marie est en vacance et vient en cours ; par contre je lui ferais les exercices, ça me permettra de garder le lien avec.

J’ai bien aimé hier mon homme a été surprit, qu’étant en vacances (enfin les enfants), j’aille tous les jours au haras m’en occuper… Je lui ai montré ce que c’est que d’avoir un cheval, une moitié, il est vrai, mais mon temps je ne le coupe pas en fonction ! Juste le dimanche pour le moment mais c’est que si j’allais aussi ce jour au haras mon homme râlerait encore plus.

5 réflexions sur « Et que devient Ténébra ? »

  1. Bonjour Murielle

    En réponse à ton com, je ne dessine jamais à l’avance que ce soit pour la terre ou la pierre, j’ai une idée de départ, ensuite, je laisse la matière me parler … et l’inspiration vient faire le reste.
    En ce qui concerne, la pierre quelle qu’elle soit, c’est elle même qui me guide en fonction de sa qualité, de ses veines et de la force de son énergie … en fait, elle me guide vers ce qu’elle aimerait devenir. J’espère avoir répondu à ta question ? Bien sur, je mettrai d’autres photos. Amicalement

  2. Bonjour Murielle,

    Pour répondre à ta question concernant ma façon d’écrire. J’ai toujours un petit carnet sur moi. Les mots me viennent comme ça. C’est comme si c’était tout droit. Cela sort de moi. J’écris vite, dans l’instant, spontanément. C’est comme des jallisseement. Puis cela s’en va. Alors j’attends……..le retour…….des mots qui courent.

    Et puis je relis, fait quelques gribouillis, ajustements aussi…..comme dans la vie……….. et s’est fini……..jusqu’à la prochaine envie.

    Voilà, c’est dit…….mais garde le pour toi…ainsi….Merci!
    Amicalement
    Modigliani

  3. Ha les hommes……..décidément tous des raleurs……..mais avouez le…….de gentils raleurs……..qui donnent du bonheur.
    Bonne journée à toi
    Merci pour ton com.
    Modigliani

  4. coucou Murielle

    L’image de mon dernier billet a été choisie pour montrer que je suis dans une période où je n’ai que faire des prédictions de toutes sortes ( remarque je n’en ai jamais besoin …. mais encore moins maintenant)
    je reste seule maitresse de mon destin que je prends bien en main

    voilà pour l’explication

    je te fais de grosses bises
    et caresses au collier de ta petite jument

  5. Bonjour

    Merci pour votre visite ainsi que pour le petit mot sur mon blog. Je suis d’accord, les goûts de chacun sont très différents. Il est vrai que les visages touchent plus de monde. Vous viviez bien votre belle passion … Bonne continuation à vous. Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami