Ténébra : séance « étho »

Je suis allée travailler Ténébra en étho. Pas trop mal dans l’ensemble, surtout qu’elle n’en avait pas fait depuis vendredi !

Je lui ai fais 3 exercices pas complètement nouveaux mais presque…

  • Le sac en plastique au bout du stick… Ahhh ben là, elle préférait le ruban  !
  • la conduite-cavalier, cette démarche fonctionne bien mieux sans le plastique !
  • le reculer par-dessus la barre mais avec un passage étroit derrière… Ahhhhh ! Mais que me fais-tu là ?? m’a-t-elle « dit » ! J’ai commencé par la faire avancer dans ce passage, aucun souci. Je lui fais passer un pied et reculer, hésitation mais recule, puis deux et recule, nouvelle hésitation avant d’y aller. On arrive au troisième pied, là elle se retourne et semble regarder ce passage… Elle a du mal mais recul. Puis au tour des 4… aie, aie, aie ! Là, j’ai du me fâcher, arriver à la phase 4, (le toucher, à ce moment c’est avec la corde sur les fesses).

Je n’avais en tête que deux choses : « ne pas bouger ses pieds, et aller au bout de ce qu’on a décidé ». Elle se tournait dans un sens, puis dans l’autre, allait se mettre derrière moi (face au passage) ou m’avançait dessus ! Et bien je n’ai pas bougé les pieds et je suis parvenu à la remettre face à moi et dos au passage ! Mais donc en me fâchant, 1 seule fois car, elle n’a vraiment pas l’habitude que j’aille jusque là, du coup elle s’est arrêté net de bouger, m’a regardé les oreilles droites, a souffler un coup fortement, puis s’est mise en place et a enfin reculer les 4 pieds au dessus de la barre et jusqu’à passer dans le passage…

On a terminé par une petite barre avec envois sur cercle. Un saut de chaque côté, sauf à main gauche, il y en a eu deux car le premier elle avait touché. Puis je la mets en liberté pour pouvoir ranger le matériel. Elle ne bouge pas tant que je ne lui demande rien ! Du coup je la regarde et je fais mine d’avancer (en utilisant la main pour la direction) et d’un coup je pars en courant ! Et là elle fait un bruit se secoue en se mettant au trot à mes côtés. Puis je retourne à mes rangements et la laisse renifler le sable…

Dès que je reprends le stick et longe en main, elle me regarde et elle vient vers moi quand je l’appelle. Elle est vraiment géniale cette jument !   Une fois rentrée, on met le repas à cuire, puis les courses, puis repas puis j’amène  mon fils au collège ou il part avec son frère pour un tournoi de ping-pong (lui n’y va que pour remplacer donc jouera pas ou très peu, mais il voulait aller voir).  

Maintenant, je vais aller faire des petits gâteaux !

2 réflexions sur « Ténébra : séance « étho » »

  1. Bonjour Murielle
    Il y a effectivement une forme de méditation qui permet de se pencher avec précision sur certains aspects du connu.
    En occident on médite sur quelque chose..
    Mais la méditation la plus courante, en Asie notamment, consiste à approcher et parfois trés rarement découvrir son « moi » profond.
    Il n’y a pas d’autre solution pour y arriver que de faire abstraction de toute connaissance et de tout sens pouvant perturber l’approche de ce moi.
    Tout cela est trés théorique et demande de nombreuses années de pratique.
    Le but suprême de la méditation etant d’atteindre un niveau de « conscience » non connu de l’être humain que nous pouvons être.
    Le prince Siddhartha plus connu sous le nom du Bouddha est le plus connu des êtres « illuminés ».
    Jipi

  2. TOI?
    tu tournes en rond dans ton manège sur un cheval
    MOI ?
    J’ai envie de faire tourner le manège

    je t’ai répondu sur mon space …
    je t’embrasse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami