La confiance

Ah la confiance ! Un grand sujet de discorde…

La confiance a-t-elle des degrés ? Est-elle facile à accorder et à qui la donner ? Doit-elle passer par toute sorte de méfiance ?

En tout cas pour moi… elle est longue à accorder. Mais là encore n’est-ce pas une éducation de vie, les épreuves endurées qui l’ont fait disparaître ?

La confiance en soi d’abords, car peut on avoir confiance aux autres si on n’a pas confiance en soi ? Un minimum…

Là je dirais que c’est très variable encore… les jours de doutes sont nombreux, les questions sur moi-même aussi, des remises en question…

Ensuite en dehors de la famille, -car là je considère que c’est encore une confiance à part, même si elle se gagne aussi et qu’elle peut se perdre…- elle est extrêmement difficile à accorder.

Je fais souvent même involontairement des tests, je ne peux pas m’en empêcher mais le pire c’est qu’à la moindre faute je ne peux l’accorder et il faut repartir à 0 !

Ce que je ne supporte pas c’est la moindre petite promesse non tenue. On pourrait me dire qu’il y a des cas graves qui peuvent empêcher la réalisation de la promesse faite mais ! Mais dans ce cas une attitude générale doit suivre… Je tente un exemple. Dire avoir tel soucis (qui doit vous abattre mentalement) pour éviter de tenir sa promesse et d’un autre côté s’amuser avec d’autres…

Promettre un voyage et prétendre avoir manqué son train, enfin y en a des exemples…

Donc cette confiance dans la vie de tous les jours, face à des gens que je côtois, que j’ai face à moi, je ne l’a donne pas comme ça.

Maintenant la confiance virtuelle… enfin faux mot car elle n’existe pas à mes yeux.

Mais pour expliquer : les gens que je côtois dans les jeux, comment leur accorder une confiance alors que je ne sais rien d’eux et qu’il est si facile de mentir derrière un écran ??

Alors oui je suis certainement encore plus méfiante, encore plus exigeante et surtout encore moins tolérante envers des promesses (si petites soient elles) non tenues, pour des mensonges ou des non-dits.

On a beau dire : « je ne mens pas », mais si la confiance n’est pas instaurée, quelle preuve subsiste ?

Certaines des personnes « virtuelles » ont toute ma confiance, mais elles ont passé avec « succès » un sacré nombre de tests …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close Bitnami banner
Bitnami